220px-DodsnoLa mode est aux zombies, dans les films, les livres, dans les jeux tant de plateau, de figurines que vidéo.

C'est à la fois histoire de se faire peur, de lutter contre la crise, ou de méditer sur l'immortalité de l'espèce humaine. Après en avoir flingué quelques uns dans Zombies UD sur ipad ou resident evil, il me fallait à tout prix m'imprégner de la version zombis allemands afin de pouvoir les peindre pour Dust Tactics ... jusqu'où va l'implication dans le hobby quand même ...

Bon, en fait j'avais entendu parler de cette version suédoise du film de zombis et je suis tombé dessus ce soir. Après Conan, soirée éclectique, du fantastique à l'horreur.

Tout commence par des bronzés suédois qui vont passer du bon temps dans un chalet de bois en pleine montagne. Un local leur compte une histoire de soldats allemands perdus dans les montagnes durant la seconde guerre mondiale et que personne n'a retrouvé,mais bon faut faire gaffe quand même . En même temps, le local passe la nuite dans sa tente et finalement finira comme steak tartare.

Je ne vais pas vous raconter le film, mais au delà d'un classique film d'horreur avec les scènes déjà vues dans d'autres films (hommage ?) d'étudiants batifolant dans les toilettes ou s'aventurant seul dans la neige ... il y a quelques scènes sympas, notamment la charge sur les soldats à la tronçonneuse . Par contre on se demande pourquoi les zombis saignent autant, pourquoi ils ne se battent pas avec leurs armes alors qu'ils sont capables de monter aux arbres etc.

C'est du zombies évolué en fait, et là ça change un peu du mangeur de tripes habituel. Par contre je vous rassure, mis à part quelques grognements, les zombies ne parlent pas.

Sanglant à souhait, on peut se passer de la première partie du film et ne regarder que la seconde avec ce pauvre groupe d'étudiants en médecine qui vont tout faire pour échapper à ces zombies évolués (mais si, le chef regarde même à travers ses jumelles). Entre horreur et rires, il faut au moins le voir une fois.