Le giLel Ludique

26 janvier 2020

Eclectisme de rigueur

Voici une nouvelle fournée de figs qui attendaient que leurs socles soient finalisés. Peintes depuis un moment je me rends compte que je n'en suis pas pleinement satisfait ... voir pas du tout pour certaines.

P1120069C'est le cas de mon sniper spetnaz qui manque de lisibilité , surtout pris en photo dans de mauvaises conditions de luminosité. Il lui manque le décalco ariadnais sur l'épaule. Bref j'ai un mal fou à le terminer alors que c'est à l'origine une belle figurine. J'ai raté le flingue alors que j'utilise la même technique que pour les figs précédentes. Bref pas terrible.

On enchaine avec une fig pour Imperial Assault en la personne de Lando Clarissian. Pas forcément compliquée à mettre enP1120070 couleurs si on ne se lance pas sur des motifs free hand pour l'intérieur doré de sa cape. Comme toujours avec les figurines de cette gamme, l'arme est disproportionnée. C'est vraiment le seul défaut que l'on peut leur reprocher à ces figs. Lando arbore ici la tenue que l'on peut voir dans les épisodes 5 et 6 de la Saga.

P1120071Viennent ensuite deux figurines pour  Aristeïa, Prysm et  Maximus. Pour le premier cité , la photographie me montre une magnfique ligne de moulage qui m'avait échapée. Il est en outre un peu trop brillant , mais ce sera gommé après son passage au vernis mat.
Quant à Maximus, test sur lui de la peinture contrast jaune qui rend vraiment bien, avec des éclaircissements poussés en jaune . En outre par rapport à la photographie j'ai accentué les arêtes avec un crayon jaune "permanent color" , gamme Pablo du fabricant Caran d'Ache dégoté dans un magasin d'art lors d'un déplacement pro à Poitiers , et c'est tout bonnement génial. A voir comment ça va tenir avec le vernis dessus.
A ce propos une petite digression sur Poitiers : j'y ai découvert trois magasins de jeu uniquement sur le centre ville . Je n'ai testé que Excalibur et Aux 3 dés, avec un accueil très sympa à chaque fois. Quand je compare à  Bordeaux et proportionnellement à la taille de la ville , 2 pauvres magasins de figs/jeu , ça me laisse coît ....

P1120074J'ai continué ma mise en couleurs des figs crossroads seven pour Malifaux avec Pride (le guitariste) et Gluttony (le percu) . Il ne me reste plus que le bassiste à terminer et j'aurai mes musiciens au complet en attendant de récupérer mon effigy qui m'attend à la guild et d'avoir enfin ma faction peinte  pour jouer à ce jeu.

Enfin un garde games worshop pour une section Kill team. Ce n'est pas la plus sexy des figurines , il fait même un peu petit à P1120075côté des autres; cependant cela permet d'apporter de la variété dans la composition de l'escouade ou  de l'utiliser pour tout autre jeu de figs SF, comme le jeu Mars que vous devriez  voir apparaitre d'ici quelques temps.

Voilà donc 7 figurines supplémentaires pour un total de 11 depuis le début de l'année, mais ce ne sont pas les plus réussies. Alors que 4 pauvres  figurines se battent sur mon établi , deux gros projets se bousculent également : une équipe de vampires pour Blood bowl et  une escouade SF pour un projet communautaire sur le forum warmania. Bref de quoi m'occuper dans les jours qui arrivent si mon taf m'en laisse le loisir.


05 janvier 2020

[Deadzone] Escouade Enforcers au complet

P1120019Les 4 premières figs de l'an 2020 sont terminées. En même temps il ne manquait pas grand chose. Ce sont des figs pour la faction Enforcers du jeu de Mantic: Deadzone. Ainsi me voilà à la tête de deux factions (enforcers et forge fathers ) pour le jeu sus mentionné, même si les enforcers manquent un peu de variété, encore que je me retrouve avec des gars porteurs de rifles, un sniper, un opérateur avec ces deux sentinelles, deux adeptes du corps à corps et mon capitaine.

Comme j'ai peint les figs à des dates différentes, les teintes sont également différentes. On se retrouve avec une disparité au P1120029niveau du bleu sur les armures, mais l'effet de masse gomme l'ensemble. Et puis quoi ?  Sur le champ de bataille il y a des vétérans et des bleu-bites. Figurines agréables à peindre aux reliefs bien marqués malgré leur finesse relative.

Ils sont par contre bien fin par rapport aux figs Games, mais je pense que je m'en servirai de count-as pour les Enforcers homonymes du jeu Necromunda en attendant de trouver un jour la boite originale à un tarif raisonnable.

Et puis parce que j'ai ressorti ma cage à photos pour une séance qui s'est terminée par la mort d'une lampe , voici deux photos meilleures que celles déjà publiées, de mon Krall avec un rendu des couleurs plus proche de celui de la fig en réalité.

P1120024

P1120025

Posté par giLel à 00:32 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

03 janvier 2020

Saga Age de la Magie

Durant ces fêtes de fin d'année j'ai eu l'occasion de jouer deux parties (mes deux premières parties) de Saga  Age de la Magie contre Ajax. Nous avons situé nos affrontements dans le défi développé sur le forum warmania, "pour quelques arpents de poussière". Ajax a choisi deux scénarios dans le livret de campagne , à savoir Attaque d'un bastion et des Biens de valeurs. Ma faction d'humains chaotiques jouée au format Horde était opposée à ses elfes.
Pour la peine j'ai donc sorti mes figurines Wrath of kIngs qui se prêtent parfaitement aux compositions de ce supplément Saga. Pour la seconde partie j'ai remplacé mon béhémoth par une figurine D&D pré peinte qui est plus impressionnante et colle mieux au type de fig référencée pour être des monstres.

Nous avons joué en  8 points et je n'ai pas fait varier ma composition entre les deux parties, alors qu'Ajax ajoutait pour le second scénario un capitaine fraîchement peint dans la journée en remplacement de sa baliste. 8 points donc : 1 seigneur, un champion monté  et un  sorcier accompagné de deux unités de gardes, une unité de trois créatures , un monstre (béhémoth)  et une unité de huit guerriers.

IMG_20191226_211845Lors du premier scénario, je devais défendre un avant poste contre l'attaque des elfes. Ajax devait défoncer la porte et placerIMG_20191226_224755une ou plusieurs unités à l'intérieur de la ville. Pour ma part il fallait en défendre les accès sans pouvoir sortir tant que la porte n'avait pas cédé  et faire un maximum de points de massacre.
Je disposais mes créatures derrière la porte avec en soutien une unité de gardes et mon seigneur. Sur la tour mon champion monté sur son dragounet veillait au grain . Une seconde unité de garde venait en renfort au second tour et mon sorcier vaquait derrière le mur. Devant le mur, à gauche du bastion je plaçais en point focal mon monstre et une unité de guerriers. Face à moi ,  les elfes s'alignaient en formation de bataille avec un lieutenant  sur griffon prêt à fondre sur la moindre opportunité et des ogres qui allaient s'attaquer à la porte.

IMG_20191226_225136Pendant que mes guerriers faisaient mumuse sur mon aile gauche en tenant en respect le griffon et des guerriers montés , mon monstre va s'employer à dégager le front face à la porte . Les ogres vont y passer , des guerriers  aussi . Face à la maladresse des archers et de la baliste auteurs de tirs croisés inefficaces il faudra l'intervention du seigneur elfe pour épuiser le monstre malgré un combat perdu , monstre qui finira par s'ampaler sur les archers elfes en réduisant l'unité de moitié. IMG_20191226_231303
Ainsi la voie était libre pour que ses gardes montés puissent fracasser la porte  et se faire démembrer  par les créatures qui attendaient derrière , en tuant 2 sur trois quand même au passage. Mes gardes gardaient les murs pour endiguer toute velléité de franchissement par les guerriers adverses tandis que mon aile gauche (guerrier et champion joueur) finissait par s'évaporer sous le souffle du sorcier (tournant de la partie en terme de points).
Voyant  que l'intrusion ne serait pas possible, les elfes jugeaient plus prudent de battre en retraire  en se mettant hors de portée de toute charge de ma horde , si ce n'est une créature qui ne parvenait pas à éliminer ses adversaires lors d'un dernier combat.
Ainsi Ajax l'emporte 26 à 24 , mais moralement j'ai gardé mon sol inviolé , non mais.

 

IMG_20200102_212054Lors du second scénario, je dois convoyer trois bagages (peintes de main de maître par ajax : un chariot, un berger avec moutons et un ours converti ) de l'autre côté de la table ; cependant je n'ai pas de cavaliers, ni de chariot pour tenir les troupes adverses en respect  ou faire un peu de ménage. Aussi je choisis de jouer à flanc refusé . Conformément  au scénario je scinde ma force en deux (la seconde partie entrant  à la fin du tour 1) et je place le premier groupe au centre gauche de la table. Le renfort viendra se placer franchement à  gauche, alors que les elfes se sont alignés pour couvrir toute la table.
Je décide de forcer sur mon aile gauche en envoyant  entre ma pierre de sacrifice et la maison centrale une unité de guerriersIMG_20200102_221039

IMG_20200102_221214et le monstre soutenus par  mon seigneur et carrément à gauche les créatures et les gardes. Les bagages suivent derrière. Enfin , je pense pouvoir  bloquer son aile gauche en plaçant une unité de garde sur mon aile droite soutenue par le champion.
En fait le plan ne se déroule pas si mal que ça, sauf que mon unité de gardes est éliminée en 1 tour par des ogres , attirant de fait mon champion qui doit colmater  la brèche. Il va y passer lui aussi trop rapidement ne fixant pas assez de troupes dont le seigneur adverse qui aura le temps de revenir soutenir ses troupes. Il n'y a que les archers qui musarderont toute la partie sans tirer une seule flèche.

IMG_20200102_230407

IMG_20200102_231437Au final je ne parviens à faire sortir que 2 bagages sur trois (même si le troisième survit à la charge du seigneur adverse) et seul mon sorcier survivra à la partie. Je perds 7 unités, Ajax 5. Dans cette partie ultra sanglante ,il l'emporte brillamment -7 à -8 .... oui des scores négatifs :D

Quels enseignements tirer des ces deux parties ?
- je ne suis pas un débutant à Saga, j'ai joué quelques parties (surtout en V1 ) et l'adaptation à la version fantasy se fait sans mal. C'est ultra agréable , beaucoup plus vif avec cette possibilité de se déplacer sans activation de dés quand les unités sont à plus de "L" des adversaires (apport de la V2). C'est toujours aussi sanglant , réactif . Les dés sont importants et on en jette des brouettes désormais mais cela reste nerveux et fluide.
- ma force n'est pas forcément adaptée à la faction horde car je n'ai pas assez de chars ou de troupes montées. Mais l'avantage de ce jeu générique c'est que je peux jouer une autre faction avec les mêmes figurines (Grands royaumes ou Outremonde par exemple). Je vais tester la prochaine fois l'armée des morts avec mes figs rackham.

Posté par giLel à 17:55 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

02 janvier 2020

Les Yeux de la Terre Folle, de Philippe Pastor

41+TjlWLepLJe n'ai découvert quasiment aucune information sur l'auteur de ce roman d'anticipation. J'ai bien trouvé un homonyme , artiste peintre et plasticien, mais rien sur l'écrivain né en 1986. Je ne sais pas si c'est un pseudo : dès lors si quelque voyageur passant sur ce blog peut me renseigner, je suis preneur. Quant à l'illustrateur , je mettrai à jour cet article dès que j'aurai récupéré le bouquin laissé à mon paternel.

Avant d'évoquer le contenu du livre, un petit mot sur cette collection éditée par Fleuve Noir. Je trouve ce principe de couverture très beau, original par rapport à ce qui se fait dans le domaine de l'édition. Dommage que fleuve noir n'ait pas continué dans ce domaine et que l'on en revienne (pour le format poche) à une simple couverture.

Digression mise à part, j'ai lu ce livre assez rapidement sans pouvoir me départir de la sensation de l'avoir déjà lu auparavant, mais sans pour autant parvenir à anticiper la fin. Bref ce n'est pas beau de vieillir mais au moins cela m'a permis de lire le bouquin jusqu'au bout en gardant la surprise.

Concernant l'histoire : et bien c'est du cyberpunk débouchant sur du post-apo. Dit comme ça on pourrait penser que c'est un joyeux foutoir mais finalement le tout s'agence plutôt bien. Certes cela ferait un super background pour un jeu de rôle, mais j'aurais préféré un peu plus de pages histoire de fouiller et de découvrir plus avant ce monde .

L'idée centrale du roman est la destinée de l'homme , face à sa propre sauvagerie, son envie de liberté mais également son besoin de confort et d'être rassuré. La question est de savoir si l'homme est prêt à dépasser son individualisme pour sauvergarder la société, voir l'humanité. Peut il aller au delà du regard , passer outre les différences quitte à se sentir inférieur pour le bien général ?
Énoncé comme ça , cela peut paraître très sérieux, voir rébarbatif : il n'en est rien, on peut également s'attacher à parcourir cette histoire sans temps morts juste pour le plaisir de découvrir cet univers d'anticipation.

Posté par giLel à 10:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le Cycle de l'Homme, Maxime Chattam

3032403796_1_3_siou6X0OC'est assez paradoxal de découvrir un écrivain français , pourtant réputé et reconnu, par son passé de roliste. Certes j'avais déjà entendu parler de Maxime Chattam , mais c'est en découvrant sa prestation lors d'une partie de JDR sur la chaîne  Role'nd Play sur Youtube, ainsi que son interview concernant le JDR que j'ai décidé de m'intéresser  à ses romans.

Et je ne suis pas déçu. J'ai pioché dans ma bibliothèque et je suis tombé sur le cycle de l'homme qui est composé de trois romans indépendants les uns des autres :
- Les Arcanes du Chaos
- Prédateurs
- La théorie Gaïa

Trois ouvrages sans suite et sans interaction entre eux,  mettant les instincts et la psyché de l'homme au centre des histoires. Ce sont des thrillers bien ficelés au style et à l'intrigue vraiment différents. Chacun se situe dans un thème du suspense connu 3032403796_1_5_N5GtUoLodes amateurs du genre : le complotisme mondial, le 3032403796_1_7_mr6PzbBRtueur en série, le huit clos à la silent hill ou the thing.
Bien écrits, prenants c'est un vrai plaisir de découvrir ces trois romans. Il n'est pas nécessaire de les lire en suivant et dans l'ordre précité mais finalement je trouve que cela forme un tout cohérent. On peut s'attacher uniquement aux intrigues mais les livres proposent  plusieurs axes de réflexion sur la destinée de l'être humain, sa part d'ombre grandissante , voir sa prédestination. Sans en faire non plus des essais philosophiques, de nombreux passages appellent à se poser des questions sur l'avenir de nos sociétés, sans entrer non plus dans le pathos.
C'est un subtil équilibre bien rendu par la plume efficace et la dynamique de Maxime Chattam. Je comprends désormais l'engouement qu'il peut y avoir autour de cet auteur que je vous engage à découvrir si ce n'est déjà fait.

Posté par giLel à 10:26 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,


01 janvier 2020

Belle et heureuse année 2020

BA 2020A ceux qui me font l'amitié de poser leurs bagages sur ce blog et ceux qui viendront le parcourir durant l'année à venir, je vous souhaite une belle et heureuse année 2020 , pour vos proches également . Ah et aussi pour vos dés , qu'ils roulent toujours en votre faveur, parce qu'il faut toujours être attentifs à ces petites bêtes là.

Comme il est de coutume et sans vouloir vous assommer avec ça , c'est aussi l'heure des bilans . Je m'étais fixé un but : peindre 100 figurines sur l'année et mettre en couleurs toutes mes figurines du jeu Wrath of Kings pour y jouer avant la fin de l'année 2019 avec quelques comparses du club.
Si j'ai réussi à mettre en couleurs 168 figurines, ce fut parfois dans la douleur ce qui n'est pas une expérience à refaire. Je n'ai pas achevé mon fil rouge de l'année puisqu'il me manque encore 14 figurines pour WoK , sans compter les lotus noir que je n'ai pas encore montées. Pas de partie de WoK mais les figurines ont reçu leur baptême du feu  quand même pour une partie de Saga Âge de la Magie contre l'ami Ajax, dont je vous mettrai les photos d'ici peu.
Toutefois je ne changerai pas ma façon de peindre  cette année à venir en butinant de-ci de-là. Les projets ne se terminent pas , certes , mais je garde le plaisir de peindre. J'ai aussi mis en peinture pas mal de décors (59 en comptant petites et grandes pièces) et surtout une table Malifaux complète pour jouer.

Quant aux jeux, même si je n'ai pas eu le temps  de jouer aussi souvent que je le souhaitais , je fus une fois de plus éclectique dans mes séances : Okko, Saga, Star wars Imperial Assault, Bolt action (avec une superbe journée à l'intiative de Navarone) , Malifaux, Alkemy, Infinity (un peu) , Eden, Deadzone. J 'ai testé un week-end ludique  avec trois tournois enchaînés sans dormir; c'est assez enthousiasmant , bon pas forcément si on regarde les résultats, mais plutôt du côté du plaisir ludique.

J'ai évoqué également bon nombre de bouquins, BD et d'autres sont prévus d'ici la fin de la semaine. Les transports en commun sont un bon vecteur pour s'évader l'esprit. Attendez vous à retrouver encore pas mal de SF même si je vais essayer de varier un peu .

2020 sera je l'espère, encore plus ludique avec la guild con 4 et  le premier tournoi bordelais de BB organisé conjointement par la Guild et le BBBC, en passant par une tournoi Malifaux en mars. 

Quant à moi vous retrouverez du Hell boy, star wars, bolt action, wrath of kings, infinity, aristeia , star saga, deadzone, blood bowl (rapatrié ici avec la mise à mort de mon blog consacré exclusivement à ce jeu) , blood red skies, Necromunda, Kill team  et certainement d'autres. Toute le monde sait que je suis faible au sein de la Guild, même si je trouve que je résiste de mieux en mieux ... enfin durant un certain temps.

Pour revenir sur l'illustration du présent article , il s'agit d'un Krall de la défunte marque française armageddon que j'ai présenté pour une concours de peinture sur warmania. Bon il n'a pas eu beaucoup de succès mais je l'aime bien . Je vous mets la fig dans son jus initial et l'article qui lui avait été consacrée dans un vieux casus belli de la fin des années 80 ou 90 je ne sais plus.

P1110717

figs sf001Aller , prenez soin de vous et de vos proches et que votre année soit heureuse et ludique.

Posté par giLel à 13:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

22 décembre 2019

Les celtigans T2 : La côte de granit arc-en-ciel

9782371332300-200x303-1Alors que Nicolas Mitric a révélé le titre  du tome 3 , j'ai enfin lu le tome 2 acheté par l'ami Jerreck auprès de Cultura (pour le coup je cite l'enseigne volontairement) .

Et comme pour le premier c'est un vrai plaisir de suivre les pas de Breizh le lutin celtique qui va commencer son "recrutement" de chevaliers et de chevaleresses qui vont l'entourer dans sa quête pour reconstituer la table ronde.
Au passage les deux rabats de couverture permettent toujous de monter sa table ronde en papier, au rythme donc des romans.

Alors , certes c'est un roman jeunesse assez court mais c'est très agréablement écrit (et illustré ). C'est surtout une ode à la Bretagne, ses mythes et légendes . On sent que N Mitric est un amoureux de sa région.

A faire découvrir d'urgence aux enfants de votre entourage , tout en se délectant de sa lecture au passage.

Ne le ratez pas.

Posté par giLel à 22:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

21 décembre 2019

Confessions d'un automate mangeur d'opium

 

conf autoOuvrage écrit à 4 mains par Fabrice Colin et Mathieu Gaborit. Référence du livre steampunk dans la littérature française.

Mais avant d'évoquer le livre, pour les gens de ma génération MM COLIN et GABORIT c'était deux plumes qui partageant leurs rêves et leurs créations dans Casus Belli . C'est du JDR avant de devenir les deux auteurs talentueux. Si vous parcourez ce blog depuis quelques temps déjà ou si vous avez la curiosité de chercher les présentations littéraires, vous savez que je suis un fan absolu  de Mathieu Gaborit , dont chaque ouvrage est pour moi un pur moment de plaisir.
J'aime beaucoup Fabrice Colin également ,alors quand on retrouve les deux auteurs dans un ouvrage on ne peut pas passer à côté même si l'on n'est pas familier du steampunk. J'aime leur style d'écriture et je serais bien en peine de reconnaitre qui a écrit quoi dans ce livre.

Alors c'est quoi le steampunk ?  C'est de la SF qui pose comme postulat que le monde s'est développé  lors de la révolution industrielle vers un monde de boulons, d'acier et de vapeur. C'est un peu la continuité  des oeuvres de Jules Verne avec son lot d'aérostats, d'automates , d'engrenages . C'est  un courant de la littérature  de SF très éloigné du Space opéra ou de la hard science mais qui comporte un charme indéniable et connait un développement en constante progression (en témoigne notamment le monde du cosplay ). On peut d'ailleurs remercier l'éditeur Bragelonne qui propose de nombreux ouvrages touchant  à genre littéraire que je vous engage à découvrir si vous ne connaissez pas.

Pour en revenir à ce livre , se rajoute  l'ether : substance mystérieuse qui permet à la science de réaliser des miracles. A travers une enquête menée par une actrice talentueuse et son frère aliéniste ,  on se laisse porter par cette histoire trépidante à travers le paris de l'année 1900 et l'exposition universelle, sa tour effeil , la reine Victoria et le président Sadi Carnot.
Je ne vous en dis pas plus pour ne pas vous gâcher le plaisir.

Alors certes ce n'est pas un ouvrage  récent et ceux qui aiment le steampunk diront même que c'est un ouvrage fondateur de ce style littéraire dans la littérature française, même si on peut découvrir ce genre également à travers Brussolo ou  Réouven . D'autres diront que j'ai mis beaucoup de temps à le lire, et c'est vrai. Je l'avais en version numérique et pas encore parcouru et puis je l'ai découvert dans une boite à livre dans sa belle édition dorée de Bragelonne.

Alors, n'attendez pas pour découvrir les aventures de Margo et Théo, et après lancez vous dans le monde d'Ecryme (il me semble qu'il y a des soldes de ce jdr steampunk chez Sans détours) et découvrez la BD Hauteville House.

Posté par giLel à 22:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

13 décembre 2019

Shadowrun : Wolf et Raven

wolf et ravenC'est le 24eme tome de la série shadowrun, écrit par Michael A Stackpole, bien connu des fans de l'univers Legend Star wars puisqu'il a écrit plusieurs romans pour cette saga.

La post face écrite par l'auteur  nous éclaire sur les circonstances dans lesquelles fut écrit l'ouvrage et l'enguouement des fans de la série shadowrun pour les deux personnages cités en titre. Ces quelques pages nous  mettent en exergue les difficultés rencontrées par ces auteurs sur commande (sans être péjoratif)  pour imposer leurs écrits aux directeurs de collection .
Cette post face nous aide d'ailleurs à comprendre la composition du roman, car c'est en effet un peu déroutant. L'histoire (enfin les histoires) se résout en un chapitre même s'il y a un fil rouge tout au long du bouquin. En fait c'est un ensemble de mini nouvelles ou plus exactement  d'épisodes qui s'enchainent  pour nous faire découvir la vie d'un clan dans le monde de shadowrun.

Pas n'importe quel clan, celui de Raven , un elfe amérindien mage et philanthrope. Les épisodes sont écrits à la première personne : on suit tout particulièrement les aventures de Wolf Kies, un loupgaroux toujours à la limite avec son double et qui aime les armes démodées.

Le style d'ecriture ne va pas vous laisser béat d'admiration mais c'est plutot efficace et c'est surtout une mine de renseignements pour le JDR éponyme ou/et du jeu de fig . On retrouve une galerie de seconds rôles ou de méchants bien typés : cyber amélioration, matrice, multinationales, gangs , baseball avec des softs d'anciens joueurs ... tout ce qui fait la "magie" de shadowrun est présent. 

Cela doit faire plus de 20 ans que je n'avais pas lu un livre de cette série éditée par Fleuve Noir. , mais c'est plaisir que j'ai replongé dans cette série à travers ce livre découvert dans une boite à livres. Si vous arrivez à remettre la main sur un exemplaire de cette collection (datant de 1998 quand même) n'hésitez pas .  Je vais me racheter du shadowrun moi ...

Tiens, si un des locaux veut le récupérer avant que je le mette dans une boite à livres pourqu'il poursuive son cycle, faites le moi savoir.

Posté par giLel à 17:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

08 décembre 2019

C'est beau le bleu

Voilà quelques figurines prises en photo à l'arrache, autrement dit sans sortir le labo photos dont les fonds ont servi de couchette à mon chat. Ne jamais laisser un boite photo sans la ranger à portée d'un chat , c'est trop tentant.

P1110995Bref, photos sur exposées ou mal exposées , ce qui détruite complètement les contrastes de mes Wrath pour le jeu Wrath of kings. Je suis plutôt content du rendu de la peau qui est conforme à l'illustration de la carte de cette unité, sauf que sur la photo on ne voit pas grand chose (à savoir les différents tons de gris. Ces figurines aux reliefs très marqués vu la taille des bêtes sont vraiment très agréables à peindre. Cela fait un dizaine de jours qu'ils sont terminés et j'en suis encore à finaliser les socles , notamment avec plusieurs couches d'eau artificielle.

Autre univers totalement différent puisqu'il s'agit ici de SF avec des enforcers pour Deadzone. J'ai envie de me relancer dans ce  P1110997jeu avec whispe notamment , mais ces figurines peuvent également servir pour les jeux ALN et Mars (que vous découvrerez très bientôt). J'avais acquis le jeu avec des figurines peintes, que sont le capitaine enforcer  et un soldat. J'ai décidé de suivre le schéma de couleurs déjà peints mais je le trouvais un peu trop éclatant. J'ai pris le parti de le laisser un peu plus neutre, voir terne en comparaison avec l'officier, notamment sans pousser les arêtes jusqu'au blanc. Je me suis contenté de bleu très clair. Je suis assez content du résultat , même si après le passage du vernis mat je me rend compte que j'aurais sans doute du pousser l'éclaircissement des arêtes en blanc, en tout cas sur le haut des armures. Il me reste 4 figurines à terminer dont un sniper pour achever cette patrouille. Après je peindrai sans doute le marcheur (ou armure lourde) qui va avec.
Figurines très agréables à peindre également.

168 figurines terminées. Il y a peu de chance que j'atteigne les 200 d'ici la fin de l'année mais c'est somme tout pas si mal.

Posté par giLel à 21:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,