Le giLel Ludique

05 août 2018

On l'appelle Ajax ... ou Cyrus33

En mars je soliloquais en évoquant qu'il était bon de faire peindre les autres. Et bien je confirme, surtout quand on a la chance d'avoir dans son entourage des peintres de talent. Et si je vais sans doute solliciter à nouveau le sieur Whispe, et qu'une commande est en cours auprès de maître Caillou, aujourd'hui je voudrais vous parler d'Ajax ou Cyrus33. Point d'interview du bonhomme, je vous laisse le découvrir à travers son blog. Il est , à ma connaissance, le seul à nous offrir un morceau de musique (bon du hard rock,  mais c'est de la musique quand même hein !?) afin de parcourir ses articles.

Vous pouvez le retrouver en modérateur mais surtout animateur de nombreux sujets, concours sur le site warmania, cette fois sous le pseudo de Cyrus33. Bon je n'ai pas cherché à savoir le pourquoi des multiples pseudos ; un peu de mystère sied bien à l'ami Ajax.

Outre le fait d'être un partenaire de jeu très agréable , et pas uniquement parce qu'il lui arrive de temps en temps de me concéder quelques parties, il est aussi doté d'un bon coup de pinceau. C'est ainsi que lors du dernier kickstarter d'hasslefree qu'il a géré de main de maitre pour nous deux, il m'a proposé de me peindre le (la) barde que j'avais réservé. C'est ce qu'il a fait avec talent.P1100107

P1100106La voici sous ses beaux atours. Je pense que je pourrai la jouer à Frostgrave si je m'y mets un jour sérieusement ; enfin quand j'aurai fini de peindre mes figurines cadwallon. Elle va par contre rejoindre une collection de figurines "musicales" trans-jeux. Mais j'y reviendrai plus tard.

Et puis Ajax est aussi un gars généreux. Pour lui avoir refiler quelques figurines que vous verrez j'espère assez rapidement sous ses pinceaux, voilà qu'il m'a offert ses grunts ariadnais, peints dans un schéma hivernal. A ce jour , bien que possédant plus de 80 figurines pour la faction Ariadna (dont plus de la moitié peintes hé hé), je n'avais pas de figurines usaariadana. En effet, coolminiornot m'avait fait la surprise de me livrer mon colis sans la

P1100205boite de faction (remboursée je le reconnais) mais surtout sans m'avertir à l'avance.
Je vais donc conserver ce schéma pour mes futures figurines usa ariadnaises qui ne manqueront pas de venir gonfler ma collection.

Pas d'interview je l'ai dit, mais un grand MERCI à Ajax.

Posté par giLel à 12:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


25 juillet 2018

[Fury] the rabbit

P1100194

Cela faisait longtemps qu'il trainait sur mon établi. J'ai en outre pu tester son efficacité lors du dernier tournoi Fury qui s'est déroulé à la Guil con 2, dans une composition avec des nains, et non des vixens comme il est aligné habituellement. Son impact avait été décisif dans plusieurs parties , même si à lui tout seul il ne peut pas gagner une partie. C'est pour ça que Fury, le jeu du sieur Whispe  est un très bon jeu !

P1100195Bref, plutot que d'emprunter les rabbits des autres, j'ai terminé le mien. Très agréable à peindre il faut bien le reconnaitre. Par contre je me suis rendu compte que j'ai oublié de lui poser sa sortie d'échappement, il faut que je la retrouve.

P1100197

Bien grâce à lui et aux trois autres figs guild ball peintes, je monte mon total à 36 figurines peintes depuis le début de l'année. Autant vous dire que ce n'est guère mirobolant et que ma volonté de n'acheter que la moitiè de ce que j'avais peint, s'est vite étiolée.

Posté par giLel à 09:14 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 juillet 2018

Guild Ball : les Akerbeltz

s-l1600Il y a de cela quelques mois j'ai acquis via ebay , une équipe de brasseurs partiellement peinte. Et d'un fort bon niveau, voir s-l16003d'un très bon niveau notamment quand on regarde de près le tartan de Friday. Mon équipe de brasseurs issue de la boite kickoff était partie dans un échange à trois (^^) avec deux autres membres de la guilde. J'avais récupéré un starter brasseurs peint par cucu33, mais il en était nostalgique et les figurines ont rejoint leur propriétaire initial dès que j'ai réussi à dégotter une nouvelle team.

Equipe partiellement peinte donc, composée de figurines en métal et non celles issues de la boite kick off. Le lot comportait également un amoncellement de tonneaux avec un ballon filant vers sa cible pour personnaliser mon but, ainsi que deux figurines de Mash et Stocker qui avaient reçu un début de peinture. J'ai ajouté Esters et Quaff issus d'un blister gagné lors d'un tournoi guild ball qui s'était déroulé à la guild. Si Esters n'a pas encore reçu ses couleurs car elle a eu un accident de sous couche (re ^^) j'ai s-l16005posé mes pinceaux sur les trois autres figurines.

s-l16004

P1100192Je me suis fait plaisir avec le Saint Bernard . Au départ je voulais aller encore plus loin en lui faisant lever la patte sur le tonneau, mais la conversion aurait pris trop de temps, déjà que j'ai du mal à enchainer les sessions de peinture .... La finalisation des deux autres joueurs a été un vrai plaisir également. Les figurines sont très agréables à peindre, les détails sont bien marqués . Trop bien d'ailleurs car la photo révèle une superbe ligne de moulage sur Mash que je n'avais pas repéré. Tant pis je ne reprends pas tout.P1100191

 

P1100187Enfin , j'ai décidé de personnaliser un peu plus mon but en rajoutant un emblème de circonstance pour mes brasseurs : l'Akerbeltz (ou bouc noir en basque) emblème d'une bière basque pas dégueu. Ca ne vaut pas une bière belge mais cela se laisse boire sans soucis. Bref , voici le nom de mon équipe est tout trouvé , avec mon équipe oeuvrant pour cet illustre brasseur.

P1100203 Elle n'est pas tout à fait au complet : il manque pinpot (pas sur de l'écriture), la version normale d'esters et la version vétéran de spingot. Mais bon j'ai ce qu'il faut pour jouer et pour varier les compositions. Si mon dealer de fig pense à moi jeudi prochain , je devrais également récupérer une v-décimate pour muscler mon équipe.

Après , il faut que j'apprenne à jouer avec cette équipe qui n'a rien de faible. De nombreux bons joueurs emportent des tournois avec eux.

Et puisque j'y étais j'en ai profité pour peindre un décors récupéré à la Guild et qui servira pour de l'escarmouche ou pour les parties de guildball au sein du club.
En plastique, il a été assez facile à peindre, même si ma bombe chocolat et sa pellicule laissée à la surface de la peinture a rendu les finitions plus compliquées à réaliser que prévu.

P1100199

P1100200

Posté par giLel à 16:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juillet 2018

Le soldat chamane, tomes 2 et 3 ; Robin Hobb

J'ai donc enchainé les tomes 2 et 3 de la série du soldat chamane, écrite par Robin Hobb, à savoir Le Cavalier Rêveur et Le fils Rejeté. Et là coup d'arrêt, car dans le lot de bouquins que j'avais acheté et comptant, je le pensais tous les tomes de la série, il manque le quatre; je l'ai trouvé depuis chez un bouquiniste à Bordeaux et en plus dans la même collection.

Et oui, petite frustration de ne pas pouvoir enchainer avec le tome 4. Si j'avais trouvé lors du tome 1 que l'histoire mettait du temps à démarrer, force est de constater que l'auteur avait pour le coup bien posé son contexte, son monde, la famille Burvelle, les traditions, bref tous les codes qui permettent désormais de se jeter dans la série. Et ça vaut le coup croyez moi.

6864523-13550227

Le tome 2 va nous amener dans la capitale, en suivant Jamère à l'académie royale de la Cavala. Par moment on a l'impression de se retrouver dans Harry Potter avec les pérégrinations du héros dans l'école royale, ses frustrations, sa dureté , la haine des autres élèves (je ne vous dirai pas pourquoi ^^) . Et puis Jamère s'enfonce de plus en plus dans son autre lui  ; sa part magique. Je n'en révèle pas plus.

Difficile de ne pas s'attacher au personnage principal, même si parfois on aimerait le secouer un peu. Toutefois, l'auteur rend bien le fait qu'il soit pris dans un carcan de traditions familiales qui fait de lui, le fisl puiné, celui qui est destiné à une carrière militaire et qui ne doit pas sortir du chemin tracé par la tradition séculaire de son peuple.

 

Le tome 3 , c'est le retour de Jamère dans sa famille pour le mariage de son frère. Vu le titre du livre, vous vous doutez bien que cela ne va pas être une partie de plaisir. On peut même dire que CVT_Le-Soldat-chamane-Tome-3--Le-fils-rejete_8246Jamère ne semble pas être né sous de bons auspices ... bref énormément de rebondissement. Un personnage qui gagne de plus en plus en profondeur au fur et à mesure que la vie s'acharne sur lui. Ou alors est il promis à un destin hors du commun, c'est ce que l'on pressent au fur et à mesure des pages.

Il y a pléthore de séries fantastiques. Celle ci change un peu de l'héroïc fantasy . On a l'impression de se retrouver dans une épopée à la Troyat, mais finalement je me suis laissé prendre. Je suis bien content d'avoir les autres tomes en stocks. Pour comparer après deux intégrales pour games of thrones, j'avais jeté l'éponge , mais là j'ai envie de découvrir la suite. Sans doute parce que l'auteur a pris le parti-pris de s'attacher à un personnage , balloté par les évènements, les injustices , mais qui fait preuve d'une volonté de fer.

 Parfois on ressent à travers l'écriture d'un auteur qu'il s'agit d'un homme ou d'une femme. Ici si je n'avais pas fait quelques recherches sur l'auteur, je n'aurais jamais su qu'il s'agissait d'une homme. Il y a dans les descriptions autant de détails et de précision entre une manoeuvre militaire ou les robes des soeurs de Jamère. Point de magie des mots ici, de musique , mais une écriture fluide et agréable qui laisse couler l'histoire et permet d'enchainer les différentes péripéties.

N'hésitez pas à découvrir cette série.

En illustration du présent articls, ce sont les couvertures de la série j'ai lu. J'ai pour ma part la collection France loisirs, qui dispose de couverture toute aussi belles. Elles sont de Didier Graffet. La traduction est assurée par A. Mousnier-Lampré. Il faut aussi savoir leur rendre hommage.

Posté par giLel à 23:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

18 juillet 2018

[Malifaux] Décors terminés

P1100172J'ai beaucoup de mal à me dégager du temps pour peindre mes figurines et notamment ma bande à Malifaux, mais disposant déjà d'une partie des effectifs déjà peints , j'avais choisi de mettre en couleurs mes décors durement montés.

Pour la petite histoire il s'agit donc de décors en MDF Micro arts qui, quand on ne s'y prend pas comme un bourrin comme moi sont relativement faciles à monter, sauf peut être les fenêtres qui ont souffert de mes gros doigts.

P1100173

Passage sous diverses bombes de peintures, et notamment peinture cacao made in cultura à 3,99. Ca rend très très bien, mais ... je ne sais pas pourquoi cette peinture développe une couche protectrice en surface qui rend difficile l'accroche de l'encre ou d'autres peintures acryliques. Ce fut donc un peu compliqué de mettre les éclaircissements et d'encrer les murs. Au final je suis quand même très content du résultat. Peut être un exès de résine dans la composition de la peinture.

Malifaux est plutot typé ouest américain, mais finalement quand on lit le fluff, rien n'empêche de trouver également de la végétation bien verte, notamment en bordure de marécages. Cela m'a permis de mettre des lichens sur les murs des maisons et autres appentis histoire de casser un peu l'uniformité des maisons. P1100176

Un ou deux bâtiment supplémentaire, un peu plus typé western et j'aurais de quoi agrémenter une table avec force collines et autres arbres.

Tapis de présentation from david, et charrette offerte par un autre David. Ils se reconnaitront, merci à eux.

P1100174

P1100177

Posté par giLel à 20:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,


08 juillet 2018

wip, teasing flou à la whispe

Alors que oui j'avance quelque peu sur mon projet du moment, à savoir ma bande de la guilde à Malifaux, en terminant mes décors pour le jeu mentionné, j'ai eu envie de faire autre chose et de monter des figs.

Ouf après cette phrase aussi longue qu'un tigeage de fig infinity, j'ai monté un grand nombre de figurines. Pour commencer c'est la boite entière du jeu star wars légion ; ce n'est guère compliqué , tout s'imbrique parfaitement. Par contre je n'ai pas collé les figs aux socles, car je prévois d'investir dans des socles transparents pour ne pas avoir à choisir pour tel ou tel terrain; les scénarios pouvant se dérouler dans des mondes très différents comme à l'intérieur d'une base spatiale.

P1100146Ensuite j'ai décidé de monter mon dragon et les deux lions pour le jeu wrath of kings. Le plastique est assez dur, résistant, mais les différentes parties ne s'imbriquent pas troujours très bien. J'ai du combler les interstices avec mon soliq (ma céramique qui durcit sous UV). Pour le dragon j'ai choisi de prendre le cavalier avec la lance que je trouve plus martial que le cavalier avec l'épée. En effet il y a deux cavaliers disponibles dans la boite du dragon shael Hann, tout comme deux options deP1100145 moustaches et de queue pour le dragon. Que se soit pour le dragon et/ou les lions, j'ai décidé de faire des socles légèrement survélevés avec du liège histoire de rendre ces figurines encore plus imposantes sur la table de jeu. Ensuite direction la sous-couche ... mais là c'est une autre histoire et j'y reviendrai.

Ensuite j'ai sorti de multiples figurines (copplestone, figs games worshop 40k ou shadespire, eden etc) Montage de tout ce beau petit monde : je me retrouve avec Alice et sa guitaire/hache, Tank girl, des humains dégénrés pour RBN, des rasta (merciP1100144Pantoufle) et différentes choses que vous pouvez retrouver sur la photo prise à la mainière du sieur Whispe : c'est à dire toute floue. Et encore , là elles étaient encore bien ! Au passage, effectivement j'ai "massacré" la fig shadespire ou AOS qui étaient fournie avec un white dwarf. Ok c'est peut être un collector, mais je lui ai changé sa tête , retiré son épée, rajouté des sacoches, et filé une M60 dans la paluche droite et un lance missile type Milan dans le dos. Il sera parfait lui aussi en plateforme mobile pour RBN.

Bien et là , ne me sentant plus d'enthousiasme devant toutes ces figurines montées , alors que l'orage grondait au dehors , j'ai décidé de pulvériser et sous coucher en blanc (bombe neuve) toutes mes figurines. Histoire de rajouter à l'ambiance, j'ai commendé à pulvériser au premier coup de tonnerre (ou premier éclair je ne sais plus). Bref au lieu d'une jolie couche blanche je me suis retrouvé avec une mousse très fine grise rosâtre. Je n'avais jamais vu ça. Plus d'une vingtaine de figurines massacrées ! Elles étaient toutes mouchetées et granuleuses. Parfait pour faire de la neige texturée, mais pour la sous couche vous repasserez ! Donc direct dans le glanzer et nettoyage de toutes le figurines (avec quelques armes cassées au passage, faut pas déconner non plus).
Bref , parce que je n'allais quand même pas m'avouer vaincu, une fois mes figs séches (enfin je le croyais) me voilà reparti avec une autre bombe (quasi neuve elle aussi). Toute semble se dérouler au mieux. Je reviens quelques minutes plus tard histoire de voir le résultat: je n'ai pas été déçu, la peinture ne séchait pas, mieux elle s'accumulait dans les creux , gommant tous les reliefs. Et re glanzer pour plus de la moitié des figs environ , mais pas d'armes cassées , y 'a du progrès. Impossible de savoir si le glanzer avait déposé une fine couche à la surface, si elles étaient encore humides. Bref j'ai laissé courir pour la séance. J'ai racheté une bombe de peinture acrylique chez cultura , et la pulvérisation (avec soleil et sans orage) d'aujourd'hui a parfaitement fonctionnée.

Bien il n'y a plus qu'à peindre , à peu près désormais plus d'une cinquantaine de figurines sous couchées sans compter les figs star wars légion et star wars imperial assaut qui avaient échappé à ma folie pulvérisatrice . Une paille. \°/

Posté par giLel à 23:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 juin 2018

Abigaël, d'Alexandra Ourse

AbigaelDifficile de décrire en quelques mots ce roman.

De fait je vous mets  pour commencer le quatrième de couverture histoire de vous allécher un peu : Incapable de dormir depuis des années et terrorisée par sa chambre infestée d'horreurs, Abigaël , une petit fille de huit ans, résiste. Défiant ses peurs, elle décide de partir à la recherche du sommeil pour le ramener avec elle et goûter enfin au repos. Mais derrière la porte, c'est un univers bien angoissant qui l'attend... Un monde étrange et effrayant , peuplé de prédateurs aux aguets.
Durant sa quête du sommeil, elle devra tout tenter pour rester en vie ...

J'en reviens à mon problème initial : comment classifier le roman d'Alexandra Ourse jeune auteur bordelaise ? Et bien en ne le classant pas tout simplement. C'est une quête, mais également un conte, un voyage initiatique, fantastique  aux confins du merveilleux et également de l'horreur couplé même parfois  à la violence. C'est surtout un superbe poéme onirique. Alors certes ce n'est pas une chanson de geste écrite en vers, mais la poésie et la musicalité des mots sont bien présentes tout au long de l'ouvrage. Je ne veux pas vous dévoiler le livre, mais il y a une succession de passages crus renforcés par l'âge de l'héroîne mais également de douceur , voir de bonheur. C'est un vrai régal à lire.
Dès les premières pages évidemment on ne peut s'empêcher de penser à Alice mais très vite on se rend compte que c'est un ouvrage avec une identité propre.
J'ai mis du temps à lire ce roman parce que je ne voulais pas le finir trop vite. J'ai du mettre une semaine à me résoudre à lire le dernier chapitre.... Chaque chapitre de cet ouvrage m'évoque un tableau , c'est vraiment très visuel comme écriture; sans compter évidemment la richesse des mots, leur musicalité (j'y tiens) , l'érudition subtile qui permet de se rendre compte par touches subtiles du travail et de la culture de l'auteur derrière son livre. C'est impressionnant.

Alors je ne suis pas objectif ? Peut être , et seuls les locaux qui me liront pourront comprendre cette question. Pour les autres sachez que pour un premier roman il y a une maitrise , une dextérité dans l'écriture, dans le maniement des mots, les images que ces derniers font surgir dans votre imaginaire qui font qu'il faut à tout prix découvrir ce beau roman. Alors certes dans ce blog  vous savez que je ne porte pas vraiment les critiques dans mon coeur, et pourtant paradoxalement c'est ce que je fais en chroniquant ce livre. En fait je parle que de ce que j'aime , et par exemple ne comptez pas me voir évoquer le bouquin de l'odieux connard ... voilà quoi faut savoir choisir son format. Alexandra Ourse a aussi un blog, Poussin chat. Très différent dans son approche cela permet de découvrir une autre facette de l'auteur.

Maintenant je vais faire décourir ce livre à mon adolescente de fille afin de voir comment avec ses yeux de jeune fille elle appréhende le roman. Pour les autres, filez de ce pas vers la librairie la plus proche, non mais. Les enseignes marron et bleue la distribuent notamment.

Pour les bordelais , Alexandra est en dédicace samedi 23 juin au bistrot des Anges ; vous en saurez un peu plus en la suivant sur sa page facebook : https://www.facebook.com/Abigaelsanssommeil/ D'ailleurs en vous mettant le lien je viens de me rendre compte qu'il y a une autre chronique de son livre réalisée par Nathalie Zema. Je ne l'ai pas lue avant d'écrire ces quelques lignes; mais connaissant la qualité des critques de Nathalie je vous engage à la parcourir également.

Posté par giLel à 21:34 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

10 juin 2018

Western Cottages, Micro arts studio (wip)

P1100118Vous vous souvenez peut être que j'avais pas mal galéré pour monter mes enseignes SF Micro arts studio, en mdf. Pièces cassées ou déchirées. J'avais commencé à monter les maisons durant la même session et c'était la même catastrophe. Les fenêtres notamment se brisaient à chaque fois que je voulais les sortir de leur grappe.

J'ai entrepris aujourd'hui  de monter les tois des bâtiments. Auparavant j'ai collé les murs avec de la colle à bois. En effet je pensais juste les monter, mais les maisons ne me paraissent pas assez solides pour résister à l'outrage du temps. Donc collage.
Ensuite c'est parti pour le dégrappage des toits. Histoire de ne pas repartir pour une deuxième fournée d'énervement, j'ai entrepris de couper sur le dos des grappes les petits points de mdf qui retiennent les pièces . Alors parfois ma lames avait du mal à passer dans les interstices, mais finalement une fois coupés , on revient sur la face avant des pièces et en poussant délicatement vers l'arrière on arrive à sortir les pièces sans casse ... Ben finalement c'était tout simple quoi ^^.

Bref voilà mes appentis montés, et mes toits mis en place. Je me retrouve avec des pièces dont je ne sais que faire. Rien sur les notices de montages, pas de trous pour les positionner. Peut etre s'agit il d'enseignes à coller sur les toits mais bon je ne vois pas à quoi servent des quatre rectangles (un par maison à priori) avec des picots sur les côtés et sur une des longeurs. J'ai choisis de ne pas coller les toits histoire de pouvoir jouer à l'intérieur des maisons si nécessaire.

P1100119Voilà donc mes maisons de bois en plein séchage. Prochaine étape bombes grises et marron pour la mise en peinture. En ensuite en route pour une table Malifaux.

Posté par giLel à 22:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mai 2018

Le soldat chamane , tome 1 : la déchirure , de Robin Hobb.

soldat chamane J'avoue avoir eu un peu de mal à rentrer dans le livre. Les premières pages décrivant la jeunesse, l'éduction de ce fils de militaire destiné lui même à la carrière de militaire et plus particulièrement dans la Cavala, car tel est le sort des second-nés, sont un peu lentes. Et puis tout s'accélère lorsque le jeune adolescent part dans le désert pour s'ouvrir à l'éducation nomade.

Finalement j'ai enchaîné les pages pour terminer promptement le livre et attaquer en suivant  le tome 2.

Du fantastique dans cette société figée ou les mâles sont destinés à des tâches bien précises en fonction de leur rang de naissance (gestion du domaine, militaire, ecclésiastique, artiste) et les femmes destinées à faire un beau mariage. Une société en expansion territoriale avec  les prémices de la "modernité" qui vont fouler la nature et ses habitants ancestraux; mais une société qui se fissure et dont les dissensions internes pourraient provoquer son explosion.

Je ne sais pas si Robin Hood parvient à tenir en haleine ses lecteurs tout au long des 8 ou 10 tomes que compte cette série, mais comme je l'ai écrit précédemment après un départ pour moi un peu laborieux, j'avoue avoir bien accroché à cette introduction à la saga du Soldat Chamane. Très agréable à lire, très visuel dans les descriptions il y a parfois quelques accents Harry Potter dans la vie dans l'école royale. Attention cela n'a rien de péjoratif, mais la vie dans l'école de cavalerie avec ses tensions, ses profs tyranniques , les farces plus ou moins acerbes des aînés et son histoire fil rouge qui prend forme fait penser à Poudlard, les baguettes magiques en moins. C'est un parallèle rapide, mais ne cherchez aucune similitudes entre les deux sagas, juste le huit clos de la vie dans un établissement d'enseignement.

A découvrir pour suivre la vie de Jamère Burvelle. J'ai attaqué le tome deux, le cavalier rêveur avec un grand plaisir.

[Edition J'ai lu ou France Loisirs pour la version poche.]

 

Posté par giLel à 23:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

18 mai 2018

Guild.Con II (c'est presque parti)

IMG_20180518_212301Ce soir c'était installation des tables pour les différents tournois. L'espace est suffisamment important pour loger quatre IMG_20180518_222515tournois pour la journée de samedi, sans compter les animations de la soirée et trois tournois dimanche plus l'espace Open depeinture.

Un programme différent de l'an dernier et pour moi deux tournois sur la convention , Infinity et Fury. Vivement demain !

Posté par giLel à 23:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :