Le giLel Ludique

16 janvier 2017

L'envol du Dragon Rouge de Martin Rouillard

l'envol du dragon rougeTome 1 du cycle le gardien des légendes , j'ai terminé le livre ce soir . Vais je poursuivre la lecture du cycle ? Ben pas sûr, en tout cas , je n'ai pas une envie débordante de trouver le tome 2. Pourtant , tout part bien : un adolescent fan de jeu de rôle et de GN en particulier  qui se rend dans une boutique comme on les aime pour trouver une arme pour son prochain GN. Il flashe sur des dés antidéluviaux et ... sa vie bascule. 

Ensuite, le lecteur plonge également dans un monde médiéval (ou âges sombres comme on veut) fantastique. Je n'en dirai pas plus pour vous laisser la surprise.

Je me suis demandé tout au long du livre si je ne m'étais pas trompé de cible  : s'agissait il d'un livre pour adolescent mêlant aventures, chevaliers, fantastique ? Qu'est ce qui pouvait me faire penser ça ? Le style d'écriture peut être que j'ai trouvé par moment trop moderne dans les mots et les termes choisis pour me plonger véritablement dans l'histoire. L'histoire , elle même, très basique, même si agréable. Toutefois on suit le personnage dans ses pérégrinations, et même si on se doute de la fin , parcourir la Bretagne avec lui est plaisant. En fait par moment ça fait même penser à une partie de jeu de rôle. En outre j'ai trouvé le héros trop jeune pour le voir accomplir tous ses exploits, même si je comprends bien qu'il s'agit d'un tome 1 et que l'on a le temps de voir grandir le personnage. Tout le monde n'est pas Miss Rolling ..

Cependant, il faut laisser la chance au livre. La lecture en est aisée. Je la conseillerai même à un pré adolescent ou un adolescent à l'esprit aventureux et onirique. Je suis peut être trop vieux pour plonger directement dans le livre,  je préfère la fantasy plus fouillée comme celle de Messire Gaborit , mais ça c'est un ressenti personnel en fonction de mes goûts en terme de lecture.  Le roman l'envol du dragon rouge mérite qu'on lui laisse sa chance . Je suis d'ailleurs curieux de savoir comment vous l'avez appréhendé .

Si ce n'est pas beau pour lancer une conversation dans les commentaires ça !

 

Posté par giLel à 22:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


02 janvier 2017

Réveillon ludique

Tout d'abord permettez moi de vous souhaitez une belle et heureuse année 2017; qu'elle ne soit remplie que de bons moments. Que les dés roulent toujours du bon côté .

71FfdSL1gXLRéveillon en famille, et réveillon ludique. Avec ma fille nous avons partagé trois jeux et multiplié les parties en cette dernière soirée de 2016. ll faut que j'ai profite car ma progéniture commence à avoir quelques véleités de réveillon quelque peu plus festif ....

Pour débuter ma fille ayant eu le coup de foudre pour le japonais, je lui avais trouvé Kanji Battle. Ce jeu a deux fonctions : une fonction ludique et une fonction d'apprentissage du japonais. Original comme principe. Si je ne peux pas juger du bien fondé de la deuxième possibilité, je reste dubitatif sur la qualité ludique du jeu. Il s'agit d'un jeu de cartes sur lesquelles sont portés des kanji japonais (idéogrammes) ainsi que d'autres mentions : radical, traduction (sens) , traits (dans le kangi je suppose) , ainsi que quelques exemples de mots. Le but du jeu est de faire des combinaisons (pea, surii etc) sur un maximum de quatre cartes en prenant en compte un critère porté sur la carte (même sens, même radical etc). Chaque combinaison a une hiérarchie , et l'adversaire doit alors poser une combinaison plus forte. Le premier qui remporte trois plies, trois mises ... bref trois invocations (oui c'est enrobé dans une histoire de magiciens) remporte le coup. Le premier arrivant à 3 a gagné.

Mouais. Alors à 2 , on a tôt fait de remporter ses première plies en posant ses combinaisons avec radical (les plus fortes) et  ensuite on ne joue qu'avec les traits, c'est à dire les chiffres marquant leur dénombrement sur la carte . Autant jouer avec des cochons, des poutres ou des sirènes, ça ne change rien. Dommage car le but est quand même d'associer ludiquement le nombre de traits, le radical , à un mot etc.

Bref au bout de trois parties nous avons laissé tomber le jeu. Ma fille le ressort pour apprendre le kanjis et mes mots inscrits dessus.

 

starter-setsFinal Fantasy Collectible card game : toujours dans sa période japonaise, ma fille a découvert (toute seule je ne l'ai pas influencée ^^) la série Final fantasy. J'avais repéré le jeu de cartes, et malgré quelques déboires, j'avais réussi à trouver un starter et quelques boosters. Nous avions déjà fait quelques parties, et donc, il y a deux soirs, ayant réussi à trouver un starter (bleu/violet) nous nous sommes affrontés avec les jeux de base , histoire de bien assimiler la mécanique du jeu. Alors , les habitués des jeux à la magic ou pokémons ne seront pas dépaysés. Il s'agit de cumuler des cristaux afin de faire entrer sur son terrain des "avants" et des soutiens. Non il ne s'agit pas d'un match de rugby mais bien de combattants et leurs soutien qui sont chargés de vous défendre contre les attaques adverses. Comme toujours il y a des choix à faire tout au long de la partie : sacrifier des cartes pour en invoquer de plus forte, ne pas attaquer tout azimuts pour garder des combattants pour se déféndre lors de la phase d'attaque adverse. A ce jeu là, ma fille ayant en plus la connaissance des personnages de la série (et donc à fortiori des combos mises en place par les créateurs du jeu) a imposé sa loi ludique : autrement dit je me suis fait massacrer !

Toutefois le jeu est très agréable. Les illustrations sont issues des différentes séries final fantasy, et vont du mouais , au superbe. Désormais nous allons nous attacher à customiser nos decks avec les boosters acquis. Je laisserai ma fille choisir ses éléments pour constituer son decks (en effet, chaque couleur de cristal renvoie à un élément : feu, eau etc). A voir sur la durée. Ce jeu est sorti depuis longtemps au Japon et rencontre là bas un beau succès. Ce fut le cas en France également avec un rupture de stock assez rapide des premiers starters et boosters. L'enseigne bleu vendant des jeux vidéo y était même allée de sa carte spéciale collector.

 

Minuit et sa cohorte de baisers et voeux étant passés par là; la période sms également (c'est fou ce qu'une ado peut envoyer comme sms !), nous avons débuté l'année 2017 avec Star wars Destiny . Quoi de mieux que débuter l'année avec du star wars , notamment avec une séance prévue cette après même pour découvrir Rogue One (au passage j'ai adoré mais j'y reviendrai).

maxresdefaultDonc découverte pour elle de Star wars destiny : elle jouait les gentils et moi les méchants. Et les méchants ont gagné , ouais ! Pardon je me ressaisis. J'avais testé le jeu en bon schizo et j'avais apprécié sa mécanique bien huilée, ses choix à faire tout au long de la partie, et la possibilité de renverser une situation semblant bien compromise. Nous n'avons fait qu'une partie, qui finalement a ma grande surprise a duré assez longtemps. La faute sans doute à l'apprentissage des règles pour ma fille et l'heure avancée. En outre, je pense que la courbe d'apprentissage du jeu sera un peu plus longue que le précédent notamment pour bien comprendre et assimiler toutes les combinaisons possibles, et l'impact des différentes cartes de soutien sur le jeu. Ma fille n'a pas joué certaines cartes car elle n'avait pas compris leur impact ou leur utilité. Nous y reviendrons donc, car elle a accroché au jeu. Je l'ai de toute façon déjà converti au côté obscur, non pardon à l'univers star wars. Ayant acheté plusieurs boosters, il est désormais possible de lancer pas mal de dés. Je pensais le jeu rapidement létal mais en fait avec les cartes il est possible de rajouter pas mal de boucliers qui viennent limiter les dégâts. Par contre une fois les améliorations acquises cela peut aller très vite. On peut détruire un adversaire en un tour. Jeu à mon avis très riche.

Evidemment il y a l'aspect collectionnite qui en reburtera certains. Je n'ai pas eu l'impression qu'il y ait des cartes/dés plus fortes que d'autres mais à ce jour je n'ai récupéré qu'un seul personnage supplémentaire (grievous) en sus des personnages des decks de base.

Une façon tout en douceur de finir une année 2016 et de débuter une nouvelle année (avec son lot d'emmerdes dès le 1er)  mais on dira que j'ai évacué mes mauvais jets de dés d'entrée.^^

Encore tous mes voeux pour cette nouvelle année 2017.

 

 

Posté par giLel à 21:53 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Bonne Année à toutes et à tous

BA2017

Posté par giLel à 19:08 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

29 décembre 2016

La loi du désert de Franck Ferric

indexJ'ai pris beaucoup de plaisir à lire cette odyssée à travers un désert post apocalyptique qui se partage entre la destinée de deux frères ; l'un soldat, l'autre apprenti révolutionnaire.

On va suivre le chemin initiatique et les destins séparés des deux frères. Ce n'est pas tant la destination , ou le déroulé et la conclusion de l'histoire qui soient primordiaux ici, mais bien le cheminement.

Bien écrit et immersif, il est malheureusement trop court. Riche en possibilité et laissant le lecteur s'inventer l'immensité du désert et tout ce qui en recelle, l'histoire aurait supporté plusieurs tomes. A dire vrai , c'est presque trop rapide.

On  peut même dire qu'il ferait un scénario d'introduction parfait pour un jeu de rôle : il y a tout , le monde déchiré, complexe, les populations en guerre, des mutants, des humains opulents brimant la populace au nom de la démocratie, des questions à poser, à résoudre , des mystères à découvrir et approfondir. Ce monde est désertique mais d'une grande richesse finalement.

Je vous en livre le pitch comme on dit désormais : Après des siècles de conflits, le monde n'est plus qu'un vaste désert où des Cités-Etat se sont substituées aux nations. Dans cet univers hostile et décadent, Mathian, soldat dans l'Armée Républicaine de Salina, aidé de son ami Blaine, part à la recherche de son frère Raul, récemment banni de la cité. Ils vont devoir affronter les grands espaces, la chaleur, une violence omniprésente et un adversaire insaisissable : les blafards.

Je ne saurai que trop vous conseillez de le lire; une lecture aisée et rapide.

Posté par giLel à 22:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 décembre 2016

Ajout d'une rubrique

Petit changement cosmétique : j'ai rajouté dans la colonne de gauche un petit visuel du (des ? ) livres que je lis actuellement. En effet en passant sur différents blogs j'ai trouvé agréable de savoir ce que lisent les blogueurs, non pas pour en déduire une quelconque personnalité , mais tout simplement pour découvrir des livres et des auteurs.

Toutes mes lectures ne se rapportent pas forcément au présent blog , et de fait l'ouvrage ne sera pas forcément chroniqué par mes soins. En outre , généralement je n'évoque que les livres que j'ai aimé. Toutefois si cela peut déclencher une volonté de dialogue sur un livre en particulier , pourquoi ne pas en parler, même dans les commentaires ?

Posté par giLel à 22:16 - Commentaires [5] - Permalien [#]


12 décembre 2016

NETWORK DISTRICT : décors SF à la française

Teaser Network District

 

 

Il y a de cela quelques mois, un gars très motivé s'est présenté à la guild. Il avait pour projet de monter une start up afin de proposer des décors en Mdf, notamment pour des jeux SF tels qu'Infinity. Alors certes il existe déjà sur le marché des sociétés produisant ce genre de décors, mais souvent à des tarifs assez onéreux.

Il avait les idées mais il a souhaité les confronter aux avis des joueurs de la guild. Il est revenu à de nombreuses reprises avec son designer afin de proposer ses décors avec les modifications. En effet il a tenu compte de chacune des remarques des vétérans de la guild, proposant des innovations, des aménagements. On peut dire que ce sont des décors créés notamment grâce aux désidératas des joueurs , ou tout du moins en tenant compte de leurs avis et de leurs souhaits.

Outre la modularité impressionnantes des kits proposés, ils sont superbes.

Est ainsi née la marque French Model Workshop . Toutefois afin de produire en série ces décors cela nécessite l'achat d'une machine afin de réduire les coûts de production. En effet, si Sixool (c'est son pseudo hein ) est obligé de passer par un intermédiaire , évidemment le coût de fabrication s'en ressentira. Dès un kickstarter sera lancé dans un avenir proche afin de permettre à la jeune société de faire l'acquisition d'une machine qui permettrait ainsi une production "locale", ce dont les joueurs bénéficierait forcément. Enfin, dirai je , revenons nous ainsi à la quintessence du financement participatif : aider une société à trouver des fonds pour se lancer dans un projet et non , faire de la prévente. 

Plusieurs bâtiments modulables sont ainsi proposés. En outre ils peuvent s'assembler pour donner des immeubles à l'aspect différents, et pas uniquement des cubes. D'autres projets sont encours , notamment du matériel urbain.

Alors , vous allez me dire il y a déjà des sociétés sur le marché qui proposent ce genre de produits. Certes. Seulement, il s'agit pour une fois d'une innovation française (un petit cocorico de temps en temps ça fait du bien) et surtout les concepteurs sont à l'écoute des demandes , prennent en compte les remarques pour coller aux "rêves" des joueurs : la démarche est à souligner et à encourager.

Et puis qui n'a pas besoin de décors pour son jeu SF/uchronie/post apo préféré : infinity, deadzone, RBN, Rogue star etc ? 15317772_1620996934869334_1554747169727190942_n

Allez n'hésitez pas à suivre ce projet plus que sympa : page facebook

 

Posté par giLel à 12:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

26 novembre 2016

Carte blanche pour un bleu (Tome 60)

La fin d'année approche et avec elle son nouvel opus des Tuniques Bleues, à savoir le tome 60 intitulé Carte Blanche pour un bleu.Carte-blanche-pour-un-bleu

Alors , vous savez que j'adore cette série, même si je trouve qu'elle ronronne un peu . Et là quand j'ai commencé à lire ce nouveau numéro, j'ai eu l'impression de relire un ressucé  du tome 29 en avant l'amnésique, en inversant les rôles puisque cette fois ci c'est chesterfield qui perd la boule. Toute au long de ce tome 60 on va avoir des clin d'oeil à la série par des scénettes renvoyant aux tomes précédents ... comme "En avant l'amnésique".

De retour chez moi j'ai donc relu le tome 29, et si effectivement le pitch est le même, rôles inversés, l'histoire et les situations sont quand même différentes. Par contre pour les amoureux de la série, quasiment chaque page renvoit à un album de la série , un peu comme le font les américains dans leurs films .

On retrouve beaucoup de personnages ayant parsemés la série. J'espère qu'il ne s'agit pas là du chant du cygne ...

A lire , notamment par ceux qui ne connaissent pas le série. Cela devrait les inciter à découvrir tous les albums.

Posté par giLel à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

29 octobre 2016

Dust , et si on s'y remettait avant qu'il ne meure ?

Et ce n'est pas la motivation qui me poussait à tester un jeu qui en est à sa troisième version des règles, avec un kickstarter qui a dégoûté une grande partie des joueurs, une communauté qui s'est étiolée , des figurines (qui pour théoriquement sauver Dust studio) sont aussi chères que les games . Et c'est sans compter le fait que nous en sommes au troisième distributeur (dust studio a repris ses droits) et donc nouvelle version de règles comme je l'ai dit, donc on fout à la poubelle, les dés, les templates, les cartes .... ben oui, nouvelles règles, nouveaux droits, copyright tout ça tout ça quoi.

Faut pas non plus râler sur le forum officiel/officieux francophone de Dust, encore moins sur facebook, sinon on se fait tackler sévère (j'ai testé ) donc avec tout ça , il a fallu la motivation de Red Eye , l'un des membres de la guild et "dustien" de la première heure comme moi pour que l'on teste la nouvelle mouture de Dust tactics (avec les cases donc).

Les cartes sont en libre téléchargement sur la page officielle facebook (c'est un cadeau on vous dit , bon les cartouches d'encre ne sont pas prévues hein faut pas déconner non plus), mais bon il s'agit d'une version de relecture. Ah .... Bien, on ne va pas s'arrêter pour si peu , et de toute façon les cartes seront disponibles à la vente le 01 novembre. Là se posera la question  : préférez vous être suivi par 7 canards toute votre vie ou avoir des bras de 10 mètres de long  autrement dit faut il acheter les cartes (les dés ,mais on peut faire avec du D6) avec les frais de port (entre 20 et 30 € comme les précédentes TTC) ou y passer entre 20 et 30€ d'encre d'imprimante ? Bon j'ai imprimé mes cartes. Tout ça pour ça. Ben oui, je suis un peu vieux pour qu'on me fasse croire que les mettre à disposition c'est un cadeau ... mais on vous offre la tablette aussi comme ça vous n'avez pas à les imprimer. ^^

IMG_1676(1)J'ai donc lâché mon fiel, ça fait du bien et nous voilà en place pour tester le scénario qui sera joué en Belgique pour le grand rassemblement des joueurs de Dust, il s'agit du dernier scénario que nous avions joué avec Red Eye, fin 2012 ou 2013. Ce n'est donc pas un scénario original , mais bon pour une reprise on ne va pas faire la fine bouche. Et puis j'ai fait fort parce que j'ai oublié toutes les dalles , heureusement Red (après un aller retour lui aussi )  avait porté tout le matériel (tapis, décors). C'est parti donc pour du nécrogame comme l'on fait remarquer les autres coreligionnaires de la Guil, assez perfidement il faut bien le reconnaitre, mais avides quand même de savoir  si le patient n'est pas trop mort . Comme quoi il y a peut être de l'espoir pour Dust.

Le but était de récupérer 4 objectifs stratégiques (munitions) disposées sur un plateau miroir. Alliés pour moi et SSU pour Red Eye. J'ai pas vraiment pigé l'histoire de ou des unités de soutien (il faut que je me repenche dessus) et donc dans ma composition en 100 points j'ai pris deux platoons (avec une seule unité de soutien chacune) et une unité seule. Red Eye  n'avait pris qu'un seul platoon de tank lourd rang 6 et 7 et pléthore de soutien d'infanterie. J'étais il faut le dire passablement rouillé, mais la mécanique revient bien au fur et à mesure, par contre mon sens tactique n'arrive pas à la cheville de mon adversaire du soir et , même si j'ai presque tenu (presque ... ) un objectif durant un tour , je me suis fait laminer par ses gros chars , qui avec damage résilient ne voulaient pas mourir. Autant dire que mes marcheurs rang 4 n'ont pas fait long feu.

Victoire de Red Eye 3-0 en trois tours, sur les 6 du scénario. Vous me dire ça m'a permis de papoter avec les autres joueurs pour finir la soirée. Je ne perds pas tout, Red Eye m'a offert les dés alliés ainsi que les pions. Je ne peux plus râler maintenant, le fourbe.

Ah oui, et le jeu ?  Et bien je dirai : tout ça pour ça ? Tant de changements, de règles réécrites, pour en revenir à une V1 améliorée ? Que de temps perdu et gâché. Alors oui par rapport à la V1 les profils ont été revus, quelques aménagements de règles également qui conduisent à lancer beaucoup, beaucoup de dés (comme à W40k ... et ouais) mais au final un jeu qui tourne bien ... parce qu'il tournait déjà très bien il y a 4 ans !

Sauf que voilà, d'autres jeux sont sortis depuis ( bolt action, konflict 47 etc) qui ont attiré les joueurs vers d'autres horizons. A force d'attendre, les joueurs se sont lassés. Alors certes c'est un cycle normal si on se réfère aux anciens joueurs, mais il n'y a pas de nouveaux et je ne vois pas comment ils vont être attirés par un jeu , qui mis à part les starters, va leur couter les yeux de la tête.

On va essayer de le relancer au sein de la Guild car d'autres joueurs sont intéressés et possèdent encore des figs, mais entre temps, à titre perso d'autres jeux ont pris sa place (eden, fury, infinity etc).

Pourtant mis à part Blood bowl, c'est sans doute le jeu pour lequel j'ai  peint le plus de figurines. En effet, marcheurs et un héro mis à part , toute monP1080593

infanterie est peinte sauf le ranger heavy command squad et j'ai même une faction de français à côté à partir des figurines alliées. D'ailleurs, pour fêter la soirée de jeu revival Dust , j'ai fini l'après midi même mon escouade de légionnaires (j'ai enfin remis la main sur ces foutus décalcos).

Alors on s'y remet ? La colère (toute proportions gardées hein , il y a des trucs plus grave dans la vie quand même) est toujours là , mais Dust procure du plaisir ludique et c'est tout ce que je demande à un jeu. A dust studio d'être à l'écoute des joueurs , voir à leur reconquête  mais il faudra pour ça combattre un à priori négatif, une méfiance envers le jeu et le studio qui sera difficile à endiguer.

Posté par giLel à 01:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

27 octobre 2016

On a survécu à Cthulhu

En fait je devais vous parler de Burdigames, nouveau nom de Stratéjeux l'un des festivals girondins de jeux mais mes photos sont toutes ratées. Il s'est déroulé le week-end dernier au rocher Palmer à Cenon. Alors que dire ... aussi négatif que l'an dernier ?

Certes non, le cadre est parfait pour un festival de jeu (je rappelle il s'agit d'une salle de concert avec pièces annexes) mais la communication laisse à désirer et le fléchage ... castastrophique. Alors certes l'ambiance paraissait sympathique, les animations jeux de plateau ont attiré un peu de monde le samedi ( notamment grâce aux bénévoles et aux démonstrateurs d'asmodée), mais finalement on en reste un peu sur sa faim. Surtout  qu'à 18h ... tout le monde dehors. Heu c'est un festival de jeu quoi, c'est un samedi .... bon peut être des considérations de sécurité ou autre; je veux bien être indulgent.

Quant aux figurines , perdues dans une salle , il y avait là quelques clubs dont les lanciers de la garonne, celui de floirac ou des membres de la guild venus présenter Confrontation. En tout cas les décors étaient superbes.

Bref, ça ne restera pas dans les anales, et contrairement à ce que je pensais faire je ne suis pas revenu le lendemain. Heureusement j'ai pu fairearcanemasteravrill-300x297

découvrir quelques jeux à ma fille : Arcane Masters de Forge studio dont je reparlerai d'ici peu, Takenoko, Xwing .

P1080592La fibre ludique étant là , deux jours après j'ai proposé à ma fille de découvrir Le Signe des Anciens. J'avais acheté ce jeu chez Starplayer pour jouer en solo dans ma chambre d'hotel lors de mes dernières semaines passées à Paris , mais j'ai finalement préféré passer mes soirées à l'hosto. Ouais. Donc découverte à la maison en version solo où je me suis fait rétamer. Nous avons donc tenté une partie à deux : Asatoth nous a dévoré tout cru mais par contre nous avons réussi à bloquer l'appartion du grand , du mythique Cthulhu !

Il s'agit en fait d'un jeu de dé très très bien enrobé. En fait , la coopération est assez limitée dans les actions mais plus présente pour savoir quelles aventures il va falloir résoudre afin de bloquer le grand ancien  ou se trouver dans la posture la plus favorable possible (blindéP1080591en sorts, armes etc) quand il va se réveiller. Il faut donc pour résoudre les aventures réaliser certaines combinaisons de dés , en s'aidant de différents bonus (pouvoir propre à l'investigateur que l'on incarne, bonus et objets glanés lors des précédentes aventures réussies, alliés). Mais gare au chemin menant vers la folie  si les aventures sont manquées, provoquant perte de vitalité et de santé mentale. En outre des monstres apparaissent régulièrement qu'il s'agira de combattre, et un compte temps nous renvoie tous les quatre actions d'investigateurs une bonne catastrophe dans les dents.

Très bon jeu, avec une tension qui monte crescendo durant la partie, un joueur éliminé reprend un investigateur tant qu'il y en a , les défis ne sont pas toujours évidents à relever notamment quand les dés ne vous aiment pas sachant quant même qu'au départ on part avec 6 dés et chaque echec fait perdre un dé.

Un jeu difficile, voir impossible en solo à moins de jouer plusieurs investigateurs à la fois (ce qui est possible même sans être schizophrène) et très sympathique à deux. A plusieurs ce doit etre encore plus tendu , rapide. Bonne rejouabilité à priori, et il existe des extensions. En outre une bonne petite porte pour faire découvrir Lovecraft à ma pré ado de fille. N'hésitez pas à le tester (malgré les commentaires négatifs de tric trac ... mais bon  c'est tt quoi) dans votre médiathèque /ludothèque préférée, ou à investir dans le jeu  (une quarantaine d'euros de mémoire).

Posté par giLel à 01:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 octobre 2016

[Infinity] Tag Nomad

IMG_1655Vous l'avez peut être vue sur le blog ou le facebook de Whispe : je lui avais confié mon tag d'escadron salamandre . C'est une fig commandée sur ebay chez un vendeur qui m'a fait payer des frais de port exorbitant pour des figs qui sont arrivées dans une enveloppe. En outre il manquait des pièces à la salmandre, mais ça je l'avais vu sur l'annonce.

Je n'avais rien à lui mettre dans le dos pour refaire ses ailettes, mais par contre j'ai vampirisé une bande de cartouche de vieux jouets GI Joe pour la positionner sous le bras gauche.

Ensuite le talent de Whispe a fait le reste. Il est dommage que la photo soit un peu floue, mais , bon sang qu'il a du talent le Jay.

Je vous montre le tag monté sur le toit d'un bâtiment : cet immeuble fait partie d'un projet enIMG_1656développement pour des décors pour table de jeu 28 mm et Infinity tout particulièrement. Je vous en reparlerai car nous avons la chance que son concepteur vienne partager son projet à la Guild, en prenant en compte les remarques des uns et des autres avec son graphiste afin de présenter un beau projet de batiment en mdf entièrement modulable (murs, portes, toits, trappes, passerelles, balcons etc). Ca promet vraiment , avec des toits texturés notamment.

Posté par giLel à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :