t63La fin d'année voit sortir un nouveau tome des tuniques bleues narrant l'histoire (dans la grande Histoire) de deux cavaliers du XXIIeme de cavalerie de l'Union sous les ordres du sanglant Capitaine Starck. Si les albums sont souvent fondés sur des faits historiques de la Guerre de Secession américaine , il est évident que c'est l'aspect humoristique qui est ici mis en valeur. Toutefois si vous voulez découvrir le lien avec l'Histoire, voici le-dit petit lien.

Nous retrouvons nos deux insépérables Blutch et Chesterfield qui vont retourner provisoirement sous les ordres du général Grant qui fait le siège de Petersburg. Le siège s'enlise et un officier supérieur (Henry Pleasants qui a vraiment existé)  a une fois de plus une superbe idée pour réduire la défense des assiégés , creuser sous les fortifications. Quand on pense à ce stratagème cela nous évoque tout de suite à la Grande Guerre, mais les hommes avaient déjà pensé à s'étriper de cette façon bien avant.
Nos deux compères sont une fois de plus embrigués dans cette aventure avec un autre personnage devenu désormais récurrent, mais côté sudiste. Je regrette un peu de ne pas retrouver de temps en temps les hommes de troupes qui sont restés dans le fort du Colonel Appletown (Tripps etc).

Que dire de ce nouvel opus ? Les ingrédients sont toujours là . Pas vraiment de rebondissements, pas d'histoire fouillée comme dans certains tomes, mais un message sur la bêtise humaine et la ségrégation qui passe à travers les propos des deux héros. Il se lit facilement comme toujours et c'est également un plaisir de retrouver cette aventure qui dure désormais depuis de nombreuses années. Cela peut être également une bonne porte d'entrée dans la série avant de reprendre les tomes précédents.

Une petite remarque, notamment quand il s'agit des portraits des officiers supérieurs. On a l'habitute de retrouver les personnages de la série avec leurs gros nez et un dessin à la fois un peu caricatural pour les personnages principaux et presque identique quand il s'agit de montrer la masse de la troupe. On connait Grant pour l'avoir vu apparaitre dans le tome 2 (du Nord au Sud) avec notamment sa barbe fournie et son pendant pour la bouteille. Ici pour les cases montrant  Pleasants, Meade et Grant par exemple, on a vraiment l'impression de voir les vrais personnages  ou tout du moins à travers les gravures ou photographies de l'époque. Cela m'a frappé notamment pour Pleasants sur la planche 8 où on a l'impression de voir un instantanné d'époque. Je n'avais pas remarqué cela dans les autres BD. Une bonne excuse pour les relire une fois de plus ....

A découvrir donc.