J'ai donc enchainé les tomes 2 et 3 de la série du soldat chamane, écrite par Robin Hobb, à savoir Le Cavalier Rêveur et Le fils Rejeté. Et là coup d'arrêt, car dans le lot de bouquins que j'avais acheté et comptant, je le pensais tous les tomes de la série, il manque le quatre; je l'ai trouvé depuis chez un bouquiniste à Bordeaux et en plus dans la même collection.

Et oui, petite frustration de ne pas pouvoir enchainer avec le tome 4. Si j'avais trouvé lors du tome 1 que l'histoire mettait du temps à démarrer, force est de constater que l'auteur avait pour le coup bien posé son contexte, son monde, la famille Burvelle, les traditions, bref tous les codes qui permettent désormais de se jeter dans la série. Et ça vaut le coup croyez moi.

6864523-13550227

Le tome 2 va nous amener dans la capitale, en suivant Jamère à l'académie royale de la Cavala. Par moment on a l'impression de se retrouver dans Harry Potter avec les pérégrinations du héros dans l'école royale, ses frustrations, sa dureté , la haine des autres élèves (je ne vous dirai pas pourquoi ^^) . Et puis Jamère s'enfonce de plus en plus dans son autre lui  ; sa part magique. Je n'en révèle pas plus.

Difficile de ne pas s'attacher au personnage principal, même si parfois on aimerait le secouer un peu. Toutefois, l'auteur rend bien le fait qu'il soit pris dans un carcan de traditions familiales qui fait de lui, le fisl puiné, celui qui est destiné à une carrière militaire et qui ne doit pas sortir du chemin tracé par la tradition séculaire de son peuple.

 

Le tome 3 , c'est le retour de Jamère dans sa famille pour le mariage de son frère. Vu le titre du livre, vous vous doutez bien que cela ne va pas être une partie de plaisir. On peut même dire que CVT_Le-Soldat-chamane-Tome-3--Le-fils-rejete_8246Jamère ne semble pas être né sous de bons auspices ... bref énormément de rebondissement. Un personnage qui gagne de plus en plus en profondeur au fur et à mesure que la vie s'acharne sur lui. Ou alors est il promis à un destin hors du commun, c'est ce que l'on pressent au fur et à mesure des pages.

Il y a pléthore de séries fantastiques. Celle ci change un peu de l'héroïc fantasy . On a l'impression de se retrouver dans une épopée à la Troyat, mais finalement je me suis laissé prendre. Je suis bien content d'avoir les autres tomes en stocks. Pour comparer après deux intégrales pour games of thrones, j'avais jeté l'éponge , mais là j'ai envie de découvrir la suite. Sans doute parce que l'auteur a pris le parti-pris de s'attacher à un personnage , balloté par les évènements, les injustices , mais qui fait preuve d'une volonté de fer.

 Parfois on ressent à travers l'écriture d'un auteur qu'il s'agit d'un homme ou d'une femme. Ici si je n'avais pas fait quelques recherches sur l'auteur, je n'aurais jamais su qu'il s'agissait d'une homme. Il y a dans les descriptions autant de détails et de précision entre une manoeuvre militaire ou les robes des soeurs de Jamère. Point de magie des mots ici, de musique , mais une écriture fluide et agréable qui laisse couler l'histoire et permet d'enchainer les différentes péripéties.

N'hésitez pas à découvrir cette série.

En illustration du présent articls, ce sont les couvertures de la série j'ai lu. J'ai pour ma part la collection France loisirs, qui dispose de couverture toute aussi belles. Elles sont de Didier Graffet. La traduction est assurée par A. Mousnier-Lampré. Il faut aussi savoir leur rendre hommage.