les-celtigans-t1-l-odyssee-du-chevalier-breizhPour ceux qui me suivent sur facebook, vous avez sans doute remarqué que je partage souvent l'avancée du projet développé par Nicolas Mitric, scénariste et dessinateur de BD concernant les Celtigans. On le savait admirable dans le domaine du 9ième art , et il prouve ici également avec ce roman graphique qu'il est aussi un auteur talentueux.

Le projet  consiste à raconter la légende arthurienne aux plus jeunes (mais aussi à ceux qui ont su le rester) aux travers de multiples supports, dont le premier est le tome 1 sous format de roman graphique. Alors de quoi s'agit il, mais tout simplement d'une roman assez court illustré par de superbes dessins de Nicolas Mitric. Alors certes nous sommes loin des oeuvres de Marion Zimmer Bradley et de leur sérieux, mais ce n'est pas ce qui est recherché ici. Il s'agit toujours d'une quête (doublée d'une quête intérieure) mené par un Arthur soupe au lait, impatient, épris de haut faits d'armes et surtout tout kawaï.
Oui parce que les personnages ne sont pas des chevaliers en armures de plates bardés d'armes et accompagnés par moulte gens d'armes, mais des celtigans, version symapthiques des korrigans bretons. Au pays basque on parlerait de laminak. Merlin est un magnifique quadrupèdes aux grands yeux par exemple. On se rapprocherait plus du dessin manga avec des personnages rieurs aux grands yeux. 

Point d'armes dans cet ouvrage, en tout cas  taille de taille et d'estoc c'est le parti pris de l'auteur  mais de la débrouillardise , de la magie et une volonté affirmée de réenchanter le monde.

Bref c'est à faire découvrir à vos enfants, petit enfants, cousins, enfants d'amis, enfant arpentant les  bibliothèques et que sais je encore. Chaque tome devrait emporter Arthur vers de nouvelles aventures avec une jolie galerie de second rôles. C'est tout plein de tendresse, de poésie, de merveilleux. Une lecture rapide pour une adulte, mais un moment de douceur à n'en point douter.
Certes les bretons retrouveront avec délices leur région, mais il y a également des références à Kamelot et  autres que je vous laisse découvrir.

Enfin , Nicolas Mitric a récréé avec son ami Hugo la table ronde qui est présente sur les 2ième et 3ième de couverture, en fait plutôt sur des volets que vous retrouverez à ces endroits là. En effet il propose de monter la table ronde en papier cartonné (de la qualité de la couverture souple du livre). Bon je ne touche pas à un livre , quand j'étais étudiant je n'arrivais même pas à surligner mes bouquins de droit, c'est dire, donc une photocopie sur du carton fort peut également faire l'affaire.
Je vous engage évidemment à lire le bouquin, à le faire découvrir mais également à suivre le projet de Nicolas Mitric via la page facebook dédiée, et pourquoi pas à l'aider à créer les multiples supports qu'il souhaite éditer (goodies, livres, jeux etc) via une souscription qu'il est en train de mettre en place moyennant notamment des portraits de membres de votre famille (ou vous même histoire de revenir à la tradition picturale des portraits en vogue jusqu'au début du XXième siècle ou que l'on peut découvrir encore dans quelques villes).

Le second tome est en cours d'écriture, il me semble que le contrat a été signé avec l'éditeur  de l'ouvrage. Bref c'est le début d'un beau projet.