Et non je ne vais pas vous parler de Dust ... enfin si, mais pas tout de suite.

P1060706Terminé il y a quelques temps, le libre Commandant Kieffer de Stéphanne Simonet aux éditions Taillandier. Un livre couvrant essentiellement la vie de Kieffer durant les années de guerre , de la création de son commando jusqu'aux dernièrs débarquements sur les côtes néerlandaises en 1945, mais également en quelques pages son héritage dans l'armée française, des guerres coloniales jusqu'aux commandos actuels.

Quelques mots tout d'abord sur la forme, qui est pour moi le gros point noir du livre. Pas vraiment fan de la façon dont le livre est monté, je le trouve parfois foulli , voir brouillon malgré l'énorme travail de recherches effectué. En outre, et ça , ce n'est pas pardonnable pour l'édition, des fautes d'orthographe, des mots oubliés ou remplacés par d'autres .... on n'est pas sur internet et wikipédia mais dans un livre et donc on peut espérer une minimum de relecture.

Heureusement le fond fait oublier ces désagréments (même s'ils se rappellent assez souvent quand même ...). Le travail effectué par l'auteur est assez phénoménal, et les annexes et les références bibiographiques sont là pour en témoigner.

Cette histoire (dans l'Histoire) est passionnante. Il est assez incroyable de voir jusqu'où la volonté d'un seul homme peut conduire, car on a un peu l'impression que ce commando est monté malgré les réticences des forces françaises libres et de De Gaulle en particulier. Comment expliquer, alors qu'il s'agit , avec une unité paras, de la première unité française à débarquer sur le seul français (et l'une des premières à débarquer tout cours) et que leurs faits d'arme sont assez conséquents et de haute valeur, que le général De Gaulle ne leur ait pas rendu hommage, et ne se soit pas déplacer pour les voir comme il a pu le faire avec d'autres unités ? Comment expliquer que le commando kieffer n'ait été recrée qu'en 2008 dans l'armée française ?

La personnalité de Kieffer est assez complexe , c'est un homme qui a une vie romanesque, des caraïbles jusqu'aux plages du débarquement, en passant par l'Angleterre, sa vie en politique après guerre etc. On suit, même si c'est souvent décousu , la vie du Commando n°4, ses difficultés à se créer, à se développer, à participer à des actions alors que les britanniques leur font entièrement confiance. Les britanniques oui, les français .....

Bref, je ne vais pas tout vous dévoiler car c'est un presque un roman que l'on suit au fur et à mesure des pages. Le livre est illustré par des photograhies (en son centre) des cartes notamment pour expliciter les zones de débarquement sur Ouistreham . Dernières trouvailles , qui pour moi est un très bel hommage, c'est un petit paragraphe consacré à quelques unes des compagnons du commando, officier, évidemment mais également sous officiers et marins. Tous n'ont pu être évoqués dans ces pages, mais le destin des commandos des premières heures est relaté. C'est touchant de voir qu'après ces heures terribles, ils sont repris une "normale" , leur devoir accompli.

Des soucis de forme certes, mais un bel hommage au commando Kieffer.

P1060688Et donc, on rejoint le jeu. J'avais déjà décidé de monter une force de commandos pour le jeu Dust tactics, que vous avez pu voir dans les articles précédents. Il leur fallait un héro à leur tête et quoi de plus logique que Kieffer lui même. Je n'ai fait que reprendre la figurine d'Action Jackson, de le personnaliser un peu avec des marquages français et le célèbre béret vert. Pas de caractéristique particulière par rapport à la figurine originale d'AJ, car je veux pouvoir jouer mes figs sans me voir opposer de refus parce que les figs ne sont pas officielles.

Au final la fig est assez mate , limite terne et c'est sans doute du à mon nouveau vernis en bombe acheté dans un magasin de loisirs créatifs.