P1050664C'est un livre qui sera très difficilement adaptable à un univers ludique, si ce n'est une partie de jeu de rôle mais au contenu assez scripté pour garder quand même  le plaisir des rebondissements.

Il s'agit d'un thriller/polar qui nous amène aux côtés du commandant Servaz de la PJ de Toulouse aidé de la capitaine de gendarmerie Ziegler afin de résoudre plusieurs faits criminels dans une petite ville nichée au coeur de Pyrénées en plein hiver. Quelques précautions histoire de ne pas déflorer l'histoire qui nous prend dès les premières pages. C'est un livre qui peut se lire d'une traite. J'ai choisi de le déguster à travers mes parcours en tram (soit un maximum de 40mm par jours) mais j'ai craqué et terminé le livre hier soir.

Le style est très agréable, très visuel . On sent que l'auteur maitrise tous les thèmes abordés , que ce soit les arcanes de la police et la justice jusqu'à la bande son du livre.  En effet, cela peut paraitre paradoxal, mais ce livre est parsemé de chansons et d'oeuvres classiques qui donnent même envie de les découvrir. C'est un livre d'érudit mais juste ce qu'il faut pour que cela ne devienne pas pédant.

L'intrigue monte peu à peu, toujours prenante, jusqu'au paroxisme des dernières pages. Pour une fois dans un bouquin de ce type, la fin n'est pas baclée en quelques pages. Je me suis dit à la fin des 724 pages : c'est déjà fini ?

Ecriture très visuelle, je l'ai dit,  c'est d'ailleurs bizarre que ce livre n'ait pas attiré un studio de cinéma; il y a un potentiel énorme. Et non je ne fais pas mon fan car il a quand même reçu le prix du meilleur roman fancophone au Festival polar de Cognac. Pour un premier livre , un coup de maitre. Je suis très curieux de découvrir la prochaine oeuvre de Bernard Minier.

Bref, achetez le, faites le vous offrir et laissez vous porter par l'histoire.