affiche_monde_du_jeu_2010Des trois jours négociés avec Madame gilel, je n'ai pu en faire qu'un. Vive le boulot !

J'ai donc conduit mon fiston et son pote au salon : une fois rentrés ils sont disparus coté jeux vidéos.
Effectivement le Monde du jeu est couplé avec le Festival des jeux vidéo. Autant les années précédentes ce dernier valait le coup d'œil autant cette année il était d'une pauvreté affligeante.
Mis à part Samsung et ses babes en short mini mini (non je n'ai pas de photos :P), les grands éditeurs ne s'étaient pas déplacés. Heureusement qu'il y avait la FNAC et les mégas installations d'écrans géants, sinon on aurait pu faire le tour en 10mm (ce qui fut mon cas je le reconnais). C'est sans doute du à l'organisation fin octobre du Paris Games Week. Je sens derrière comme une gué-guerre d'organisation.
10 mm j'exagère un peu car je suis tombé en arrêt, tel le chien de chasse moyen sur le stand de Cyanide/Focus qui  proposait la nouvelle future version de Blood Bowl numérique. La version n'était pas complète mais on s'approche réellement d'une version aboutie, conforme aux règles officielles du jeu de plateau : "le graal est proche Mr Jones" . A découvrir pour de plus amples détails sur le blog petit frère : ICI.

 

Arrivés dès l'ouverture avec un passage stratégique par le Monde du Jeu, nous voici dans le saint des saints. J'ai pour habitude de faire le tour du salon , histoire de picorer l'ambiance avant de refaire un tour stand par standattention_chef_d_oeuvre.
J'ai changé mon habitude (et oui même en vieillissant j'y arrive) et je me suis rendu au mix open du mag Ravage, histoire de faire quelques photographies sans avoir trop de monde autour. Que dire ? J'ai trouvé le niveau formidable, d'une qualité époustouflante que mon APN n'a pas réussi à restituer. D'ailleurs à cause de cet éclairage très jaune sur le salon il a fallu que je retouche quasiment toutes les photos. Pour en revenir au concours, je n'avais même pas remarqué qu'il y avait des catégories, trouvant l'ensemble homogène et les figurines originales et d'une qualité de peinture remarquable.

arch_reAlors comme me l'a fait remarquer Bélisarius , on a parfois l'impression de revoir toujours les mêmes figs mais je pense que c'est la multiplicité des supports présentant les fig (revues, internet, vitrines de magasins ) qui donne cette impression.Ca n'enlève rien à la qualité de l'ensemble. Vous pourrez vous délecter dans l'album que j'essaierai de monter d'ici la fin de la semaine.

Après les figs, petite balade tranquille dans les travées alors que le Monde du Jeu se remplit peu à ped_cors_ex_ellis_1u et que la sono du stand Jeux Online commence son travail de sape sur mes tympans. Le premier stand à attirer mon attention c'est celui d'Ex Illis pour la qualité des décors et la majesté de leur grosse pièce mais j'avoue que je n'accroche pas du tout au jeu. J'ai assisté à un morceau de partie et je ne vois pas l'intérêt d'un jeu où tout se résout sur l'écran.Toutefois, j'avoue ne l'avoir jamais essayé, les deux décors avaient déjà leurs joueurs. Pour m'en faire une idée réelle il va falloir que je teste mais acheter la boite juste pour le tester me parait être un paris plutôt onéreux ... donc je retenterai ma chance au prochain Monde du Jeu s'il existe encore.

C'est reparti pour la balade et les espaces de jeu vont se remplir peu à peu, que ce soit du côté d'Asmodée ou du jeu de rôle. Contrairement au Festival des jeux voisin, le Monde du jeu va connaitre une bonne fréquentation, peut être inférieure à mes souvenirs de l'an dernier mais visiblement moindre que celle de la veille. Toujours est il qu'il agréable de se balader à travers les différents stands, d'aller bavarder un petit peu avec l'équipe éminemment sympathique de Casus Belli (d'ailleurs j'en ai profité pour prendre le second opus) qui partageait son petit espace avec celle de D6cent ( pas sur de l'écriture là). Raahhh le JDR recommence vraiment à me titiller. Il y a pas mal de stand de petits éditeurs venus présenter un ou deux jeux et qui attendent patiemment le joueur plus occupé à repérer les jeux phares. Malheureusement en une journée on ne peut pas tout tester. Les stars de la Team Toulouse sont également présentteam_toulouses même si les prendre en photo semblent les déranger : ben on est star ou on l'est pas ;)stand_asmod_e

Le GN est bien représenté avec de véritables armureries ainsi que le JDR. Je tombe sur un petit jeu dont le principe semble amusant puisqu'il s'agit de mélanger plaisir de montage de légo et wargame. Il ne s'agit la_guerre_en_l_gospas de la marque légo, dont la petit brique est tombée dans le domaine public et je n'ai pas testé le système de jeu mais vu le public concerné cela me semble être destiné aux plus jeunes ; un bon moyen pour les amener en douceur vers le wargame.

Mes pas me conduisent gentiment vers le stand d'Hazgaard où je vais retrouver avec un plaisir à chaque fois renouvelé Laurent dit Pouch, le créateur d'Okko et tout dernièrement de la Citée des Voleurs. Ce jeu de plateau avec figurines (ou de figurines sur un plateau) est plutôt orienté grand public mais à la lecture des la_cit_e_des_voleurs_le_jeurègles claires , aérées, bien illustrées, on n'a qu'une envie prendre la destinée en main d'une bande de malandrins; le tout dans un quartier de Cadwalon avec des figurines issues des moules rackham , avec le background d'Arklaash. D'ailleurs Hazgaard vendait deux boites de figurines extraites de la boite de jeu, peintes. Il fallait quand même débourser 50 euros pour avoir toutes les figurines du jeu.la_cit__des_voleurs_partie_en_cours C'est partie pour deux heures de jeu à quatre où la monotonie n'a jamais été de mise : un humour présent à tous les instants venait ponctuer coups de jarnac , "chambrage", tension etc Un jeu impérial où la tactique, les choix sont cruciaux : une partie n'est jamais gagnée d'avance, tout peut se retourner à tout moment. Inutile de vous préciser que j'ai fini dernier mais perdre dans ces conditions fut un plaisir (et quand en plus c'est le créateur du jeu qui vous sert d'arbitre). Bref séduit par le jeu je me suis dit qu'il allait être mien mais que vu la taille de la boite je le prendrais en fin de journée (erreur fatale !!! ).

La partie terminée, après avoir échangé quelques mots avec Bouba7 qui a disparu bien vite (promis je teste dans un avenir proche ta règle de zombies ;) ) j'ai le grand plaisir, que dis je, le privilège de rencontrer Bélisarius en chair et en os. Petite discussion à bâtons rompus . Mon jet de subtilisation de sa boite de La citée des voleurs a malheureusement échoué (il est prévoyant lui !). Quand la personne que l'on rencontre IRL se montre aussi sympa que lors des échanges sur le net, on se dit que l'on n'est pas venu pour rien. On se donne rendez vous pour la conférence sur l'avenir des jeux de figs à l'espace conférence à 17 heures et fort de l'impression plutôt mitigée de Bélisarius, tout en remplissant mon estomac , je me dirige vers Dust Tactics.

dust_tactics_peintEn fait , ce jeu représente mon plat de résistance et l'objectif de cette journée. Je rode donc autour de la vitrine qui jouxte le stand de la bibliothèque interdite. J'écoute les explications de Paolo DT_marcheur_us_peint___et_bienParente (si je l'ai bien reconnu) , j'admire le contenu de la boite entièrement peint vendue la bagatelle de 250euros, et les marcheurs 40 euros peints. Dites les gars, je nourris ma famille pendant deux semaines à ce prix là ! La boite telle qu'elle sera vendue est riche en matériel, règles, décors, tuiles de jeu, livret de scénarios mais atteindra quand même les 100 euros . Ah ouais,quand même ... Je pensais pourvoir effectuer une démo (j'étais même venu pour ça) mais le démonstrateur avait besoin de souffler et quand je suis revenu à l'heure dite, un autre avait prissa place et une partie avait débuté. grrrr...... Bon j'assiste à quelques tours : on ne peut pas dire que les règles de déplacement et de tirs soient compliquées. Le scénario était simple, poutrage en règle, et les tactiques rudimentaires sur  un plateau somme toute limité. Donc le matériel est beau mais les règles me paraissent simplistes (attention ça ne veut pas dire qu'elles n'aient aucun intérêt, il faudra tester). Pour en revenir au matériel, on a devant soi ce qu'aurait du être AT-43 et l'on retrouve soldats US et allemands, marcheurs à la parenté 2GM avérée, zombis et singes customisés. Les règles sont en téléchargement, et j'ai idée que je risque de les tester avec mes figs AT-43. Mon achat de l'automne a quand même du plomb dans l'aile ... même si je reconnais que la boite est bien fournie en matériel luxueux.

d_cors_mortebrumeMes pérégrinations vont continuer et me conduire vers le musée du jeu vidéo ou les décors de Mortebrume. L'heure de fin approchant, je n'avais toujours pas trouvé Sylvain, le créateur de Killpowerball qui m'avait proposé via le forum du jeu une partie.Finalement je tombe sur lui arbitrant un match.Malgré la fatigue (il a fait les trois jours !) Sylvain, avec sa passion communicante accepte de faire une partie contre moi. J'avoue que j'ai un peu oublié les règles mais qu'avec son aide ça revient peu à peu. Comme tout bon démonstrateur qui se respecte il me laisse gagner. C'est vraiment le pied de jouer avec un créateur qui a investi 19 ans de passion dans un jeu au potentiel à découvrir. Le plus dur finalement c'est de se défaire de ses réflexes de joueur de Blood Bowl ;) Finalement, alors que je l'avais délaissé quelque peu , je pense que Killpowerball va revenir sur le devant de ma scène ludique très bientôt.

L'annonce de fin résonne dans le hall alors que ce dernier s'est déjà bien vidé durant mon dernier match. Je récupère mon fiston et son pote à moitié sourds (la sono de Jeux Online a eu raison de leurs tympans) et déçus par le peu de variété du Festival des Jeux. Pour moi c'est plutôt une réussite , j'ai pu faire deux grosses parties , suivre quelques démos, découvrir et discuter avec des joueurs que je côtoie sur les forums. Par contre c'est vrai que l'ensemble était un peu tristounet, pratiquement pas de cosplay par exemple et surtout j'ai raté l'achat de la Citée des Voleurs (et oui le temps que je me décide) le_port_des_100_mur_nesl_auberge_rougele stand d'Hazgaard avait été dévalisé. Heureusement j'ai pu récupérer mes plans de l'auberge rouge et du port des 100 murènes que Lilian avait laissé en dépôt à Erwan sur  le stand d'Hasgaard. En fait il s'agit de l'initiative d'un membre du forum Okko qui après une souscription a fait tirer ces deux plans sur du carton dur par un imprimeur professionnel. Ils sont aussi beaux et fonctionnels que les plans originaux de la boite de jeu.

Je me pose quand même des questions sur la pérennité du couple Monde du Jeu, Festivals des jeux vidéo. Avec tout ça, j'ai juste suivi le début de la conférence sur l'avenir des jeux de figs mais je n'avais pas le cœur à écouter , préférant trouver une activité plus ludique.

Au final, il faut que je me remette à Killpowerball, que j'achète la Citée de voleurs et que je peigne les figurines qui sont dedans, que je teste Dust Tactics et que je me prépare moralement à revenir l'an prochain (ça c'est pas la partie la plus difficile ^^).

L'album viendra plus tard, l'illustration du présent article fut une galère, canalblog ramant terriblement , ça m'a pris deux heures !