Pour ceux qui n'auraient pas suivi l'activité ludique du week-end, depuis vendredi se tenaient à Paris porte de Versailles les festival des jeux vidéo ainsi que le monde du jeu.
L'an dernier 70000 personnes avaient arpentée les allées et je pense qu'aux vues de la fréquentation de ce dimanche, le record devrait être dépassé.
Une fois le premier instant de panique en voyant la longue file d'attente devant l'entrée du festival des jeux vidéo, direction la porte de service en l'occurrence le Monde du jeu.
Pourquoi la porte de service ? Tout simplement parce que ce salon attire bien moins de monde et que la file d'attente composée d'une petite centaine de personnes était moins impressionnante ... et de toute façon les deux salons communiquent.
Donc étant accompagné cette année de mon fils, on commence par un tour des deux manifestation histoire de prendre la température.
Beaucoup de bruit, de musique, de babes et de jeunes déchainés dans la partie vidéo, et un espace plus calme dans la partie "historique".
Un petit détour par le stand de focus interactive histoire de jouer à Blood Bowl, de discuter un peu avec les développeurs et bénévoles présents sur le stand. Quelques informations (que vous irez lire sur le blog petit frère de celui ci ; oui c'est de la pub gratuite) et une vue quand même pour vous montrer quelques petits changements sur l'interface de jeu.
DSCN2099

Et non , je ne vous donnerai pas les changements que j'ai pu remarquer, à vous de les trouver.
Ah , au fait la version Xbox360 devrait sortir en novembre mais avec un multi moins développé que la version PC.


Ensuite petit détour par le stand d'Hazgaard histoire de retrouver les têtes connues, un petit bonjour à Erwan et Fred et l'on DSCN2053s'installe pour une démo de Nostra city : jeu sur la mafia où vous incarnez le lieutenant d'un parrain se trouvant en prison en attente de son procès. Il faut tout à la fois, s'enrichir sans fâcher les autres lieutenants (sinon gare à la vendetta); acquérir un maximum de respect au cas où il faudra remplacer le parrain, faire acquitter le parrain et déjouer les plans de la police et du fbi. En effet, en secret au cours de la partie deux cartes peuvent faire de vous un indic du fbi et là il faudra faire condamner le parrain. Ce jeu ne sortira que pour le festival d'Essen mais c'est une merveille. NousDSCN2054 avons joué sur un proto, qui à peu de choses près gardera ce design définitif. La mécanique est très bien huilé, mélangeant tactique, bluff, diplomatie , cruauté et traitrise. Par contre il ne prend tout son sel qu'avec de nombreux joueurs.

La partie terminée ce furent les retrouvailles avec Het et Laurent Pouchain le créateur d'Okko, histoire de discuter de ses projets futurs, des la préparation de la prochaine manifestation Toutatis/Petites guerres, et des déboires de l'extension d'okko; cette dernière devait être prête avant l'été mais le frabricant carta mundi a eu la bonne idée d'imprimé les tuiles de jeu et les cartes sur du bristol ... retour des boites à l'imprimeur pour refaire les plateaux et les cartes.
DSCN2055Une petite vue quand même , et je rappelle que les règles sont en téléchargement sur le site du jeu et que vous pouvez avoir un descriptif des points et des particularités de cette extension sur le blog du créateur du jeu : blog okko.

Le temps de remplir un estomac qui à 15 heures criait famine et c'est la séparation. Visiblement mon fils étant plus attiré par la partie jeu vidéo est parti tester call of duty, Aion et autre Halo ODST, quant à moi j'ai arpenté les allées du monde du jeu à la découverte des nouveautés.



DSCN2060C'est ainsi que j'ai pu discuter avec les créateurs d'Exillis: canadiens très sympathiques présentant leur jeu de figurines assisté par ordinateur. Les figurines sont de fort bonne qualité, évidemment très bien peintes (mais il s'agit des officielles donc on ne pouvait s'attendre à moins) mais le jeu promet d'être onéreux. En effet, le starter présentant quand même une soixantaine de figs (cavaliers et piétons) opposant anglais au français avec des tuiles de jeu en carton sera au prix de 65 euros , quant  à la version luxe avec des tuiles en plastiques avec décors de sol en relief il faudra compter 126 euros. Pour l'instant toutes le figurines sont à peindre, car comme me l'a expliqué un créateur ils veulent toucher joueurs et modélistes. Ca parait logique. Je reste dubitatif quant au plaisir ludique, sachant que tout étant fait par ordinateur, vous n'avez même plus le plaisir de lancer les dés. Vous bougez juste vos figs. En même temps c'est un but avoué, pour que le joueurs se concentre sur les déplacements tactiques. A tester donc.
D'autres jeux de figs tout nouveaux étaient présents: Malifaux et Morterbrume. Si je n'ai pas pu approcher de ce dernier je me suis fait expliquer les règles du premier cité : les figurines sont de toutes beauté et les règles basées sur un jeu de 54 cartes et la possibDSCN2064ilité de tricher semble prometteur. Malheureusement je ne peux pas me lancer dans tout !!!
Concernant les autres attractions figurinistiques du monde du jeu, les pièces déposées pour le mix open organisé par le magazine ravage étaient de toute beauté ( vous en verez un florilège dans l'album) et de nombreux stands proposaient de superbes décors, certains connus comme le fortin créé par Yiu pour Okko et récupéré par Kraken mais également de nouveaux.DSCN2061


DSCN2097
Vu sur le stand du warhammer forum.





Le tout s'est terminé par un renouvèlement d'abonnement pour le magazine ravage, d'accord j'avais dit que l'on ne m'y reprendrait plus mais j'aime vraiment la nouvelle ligne éditoriale et je trouve que François Moreau et son équipe méritent d'être soutenus ... et puis il fallait que je prenne des bella sara pour ma fille :)
DSCN2102Bon j'ai eu droit à mon cadeau ; j'ai choise le prowler cogs. Je ne compte pas développer outre mesure mon armée cogs mais c'était la seule boite qui me faisait envie.
Au passage, puisque j'évoque AT-43 pas de stand Rackham, c'est un peu dommage mais je pense que la dépense doit être encore une peu trop onéreuse pour la société en renouveau.


Et puis je suis tombé sur une table proposant un nouveau jeu de rôle médieval fantastique basé sur le système du D20, offrant DSCN2059une boite prête à jouer avec livret de règles lues en 3/4 d'heure et des feuilles de personnages prétirés.
D'explication je suis passé à partie intégrante d'une partie. Nous étions quatre autour de la table (d'un âge supérieur à celui du maitre du jeu) à enquêter dans une auberge sur des disparitions inquiétantes. Nous DSCN2058avons joué le scénario d'introduction à celui se trouvant dans la boite. J'ai pu me changer en prêtre nain et je me suis replongé avec délices dans une partie de JDR. Je n'ai pas craquer malgré la promotion du salon, mais il faut bien avouer que c'est idéal pour faire découvrir le jeu de rôle notamment à des pré adolescents. Du tout bon, il n'est pas impossible que je craque un de ses jours quand j'aurai trouver la recette pour dépasser le seuil incompressible des 24 heures dans une journée.

Bref une bonne ambiance sur ce salon, rythmée par les stands incontournables d'Asmodée et autres Days of  Wonder, les jeux de cartes et les stands de jeu de rôle : il m'a semblé que ces derniers étaient plus nombreux que les autres années. Assisterait on au renouveau du JDR ? Un petit détour histoire d'écouter quelques bribes de la conférence des auteurs du jeu de role à venir (et gratuit) se déroulant dans le monde de Naheulbeuk.
Et pour finir, retour vers la partie numérique et un dernier match de Blood Bowl. Ou je deviens très bon, ou alors les parties étaient paramétrées en facile car j'ai rarement gagné avec autant de facilité.
Au passage, une innovation impressionnante: le jeu sur écran tactile; ici Ruse, jeu de stratégie se déroulant sur des tables aveDSCN2094c verre dépoli tactile. Le futur est en marche.

Pas de photo de babes cette années vu l'affluence des groupies autour (et la présence de mon fils ? :)) mais quand même une succube superbe sur le stand du très attendu Aion.
DSCN2050

Voilà c'est avec cette touche de charme que se termine la journée; j'ai mitraillé un peu plus que d'ordinaire, notamment concernant les figurines exposées sur le stand ravage (et encore j'ai raté une vitrine).
J'espérais découvrir la table d'incursion mais je ne l'ai pas vu à côté du stand ravage, dommage je l'aurai bien testé.
La suite est à voir dans l'album mais ce ne sera pas pour ce soir ...